Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Médiation du chef de l’Etat togolais dans la crise bissau-guinéenne


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Janvier 2018 modifié le 17 Janvier 2018 - 00:31


Faure Essozimna Gnassingbé. Crédits photo : sources
Faure Essozimna Gnassingbé. Crédits photo : sources
Le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé a reçu ce jour le Ministre d’Etat bissau-guinéen en charge des Anciens combattants et de la réinsertion sociale, Monsieur Aristide Da Silva. La résolution de la crise politico-institutionnelle en Guinée-Bissau notamment la mise en œuvre de l’Accord de Conakry était au centre des échanges.

Monsieur Aristide Da Silva a transmis à cet effet, au Président Faure E. Gnassingbé, Président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), un message du groupe des députés du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC) exclus du parlement et signataires de l’Accord de Conakry.

«Je suis venu transmettre au Président de la République togolaise une lettre du groupe des députés du parti majoritaire exclus du Parlement. Ces députés sont également signataires de l’Accord de Conakry. Ce message consiste à demander au Président du Togo, Président en exercice de la CEDEAO de continuer de s’impliquer dans la mise en œuvre de cet accord ».

Le Ministre d’Etat Aristide Da Silva s’est félicité des sages conseils du chef de l’Etat Faure E. Gnassingbé pour un heureux aboutissement de cette crise.

A sa prise de fonction le 04 juin 2017 à la présidence tournante de la CEDEAO, le chef de l’Etat togolais s’était engagé à porter une attention particulière aux foyers de tensions qui prévalent dans la sous-région notamment en Guinée-Bissau.