Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Présidentielle au Tchad : Les États-Unis déplorent des « lacunes préoccupantes » dans le processus électoral


Alwihda Info | Par - 17 Mai 2024


Les États-Unis ont exprimé des préoccupations concernant le processus électoral au Tchad. Ils ont relevé dans une déclaration publiée le 16 mai 2024 par le porte-parole du Département d’Etat, Matthew Miller, des « lacunes préoccupantes » et évoqué des « préoccupations légitimes » quant à la transparence.


Les États-Unis félicitent le peuple tchadien pour avoir exercé son droit de vote lors de l’élection présidentielle qui s’est tenue les 5 et 6 mai. Bien que le vote se soit déroulé pacifiquement, Washington regrette les nombreuses victimes causées par les tirs de joie qui ont suivi l’annonce des résultats provisoires le 9 mai.
 
Cependant, l’Amérique exprime des préoccupations concernant la disqualification de 10 des 20 candidats sans possibilité de recours avant la campagne. De plus, la Maison Blanche a estimé que la révision de la liste électorale a exclu de nombreux jeunes électeurs ayant atteint l’âge de 18 ans après 2021, et des milliers d’observateurs de la société civile et de partis d’opposition ont été empêchés d’observer le processus électoral.
 
Malgré ces lacunes, Washington salue les étapes franchies dans le processus de transition au Tchad, notamment la négociation avec les mouvements politico-militaires, la tenue d’un Dialogue National, l’organisation d’un référendum constitutionnel et l’élection présidentielle.
 
Cependant, les Etats Unis regrettent que le gouvernement de transition n’ait pas été pleinement inclusif dans la mise en place des institutions chargées d’organiser cette élection.
Peter Kum
Peter Kum est un jeune journaliste camerounais doté d’une expérience d’une quinzaine d’années dans... En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)