Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 3000 personnes réunies au Nord-Est pour le Festival des cultures sahariennes


Alwihda Info | Par - 31 Mars 2019 modifié le 31 Mars 2019 - 06:27



La ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, Madeleine Alingué a présidé, ce samedi 30 mars 2019 à Amdjarass, dans la province de l’Ennedi-Est, au lancement officiel de la 5ème édition du Festival International des Cultures Sahariennes (FISCA).

La cérémonie de lancement s'est déroulée en présence de la Première Dame, Hinda Déby, du ministre d'Etat, ministre secrétaire général à la Présidence, Pahimi Kalzeubet Deubet, du Gouverneur de la province de l'Ennedi-Est, Teguene Edibey Berde, ainsi que de plusieurs personnalités et invités.

Cette édition voit la participation d'artistes venus du Maroc, de la Tunisie, de l’Algérie, de la Mauritanie, du Niger et des 12 provinces du Tchad pour donner vie au vaste monde saharien.

La 5ème édition du FISCA qui réunit une foule assez importante, offre un cadre d’échanges et de découvertes des immenses richesses culturelles à travers des expositions d'objets d’arts au village touristique, des danses traditionnelles, folkloriques, des courses de chameaux, de chevaux et la visite de beaux paysages. Elle est l’une des activités phares de valorisation et de promotion de la destination Tchad sur l’échiquier international, permettant non seulement de drainer des flux physiques et monétaires mais également de faire un brassage des différentes cultures issues des peuples du Sahel et du Sahara.

Au total, 3000 personnes prennent part à ce festival. La ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, Madeleine Alingué estime que le tourisme associé au patrimoine culturel et naturel devient un catalyseur pour générer du capital humain, économique et financier. Selon elle, le tourisme garantit la sécurité, réduit le taux de pauvreté, augmente la création de l’emploi, redynamise les relations de coopération et de partenariat et crée les conditions de la bonne gouvernance.

« Dans une région qui depuis des siècles est un point de passage, d’échange et de partage, les habitants, les Toubous constitués de plus de 40.000 habitants représentés par une mosaïque de tribus : Les Gouranes, les Bideyat, les Borogat, les Erdia, les Kouriara, les Chikela, les Ouraras, entre autres, ont survécu à toutes les influences et grâce à une nature forte et courageuse ont leur existence sur les valeurs essentielles de la vie. La communication avec la création des langues, le Gorane et les Zakawa, et le partage avec un mode de vie nomade permet d’utiliser avec créativité et audace toutes les ressources naturelles », explique la ministre.

5ème édition FISCA.
  • 5ème édition FISCA.
  • 5ème édition FISCA.
  • 5ème édition FISCA.
  • 5ème édition FISCA.
  • 5ème édition FISCA.
Le Tchad dispose d'espaces géographiques exceptionnels, longtemps considérés comme inaccessibles et hostiles. Ces espaces où le temps a dessiné un paysage spectaculaire d’enchevêtrements de roches, de montagnes de grés, d'aiguilles, de donjons, et d'arches de pierre, le Guelta de Bachikele (crayon 1,15 km), l’Arche d’Abola (la plus grande et vaste arche du Sahara), l’Arche d’Eléphant (grotte abritant les peintures rupestres datant de 4000 ans), le Guelta d’Archei et les sites de Tirkey.

Le gouverneur de l’Ennedi-Est, Teguene Edibey affirme que la présence des différentes délégations témoigne de leur attachement et de leur dévouement à la promotion de la culture et du tourisme.

Par ailleurs, le président de l’association « La Saharienne », Elli Moussa Issouf lance un appel vibrant à l’endroit de pays amis et frères du Tchad, afin de revoir l’inscription de l’Ennedi dans la zone rouge déconseillée à visiter. Il indique que cette inscription pénalise doublement les populations locales qui profitent des retombées économiques du tourisme. « Malgré cela, de nombreux pays ont accepté de faire ce déplacement pour découvrir les richesses exceptionnelles de l’Ennedi-Est à travers le FISCA », rapporte le président de l’association « La Saharienne », Elli Moussa Issouf.

Le ministère du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat fixe comme priorité l’élaboration d’un plan stratégique du développement touristique qui définira et organisera de manière rationnelle le secteur à travers un processus et une méthode de planification, l’élaboration et le contrôle du suivi et l'évaluation par le renforcement des capacités humaines, matérielles et financières grâce à une coopération et des partenariats entre les opérateurs touristiques.

La démonstration de différentes danses traditionnelles des 12 provinces et des pays amis et le passage de caravanes des chevaux et de dromadaires ont mis un terme à la cérémonie du lancement officiel du festival. Pour rappel, la 5ème édition du FISCA est organisée par l’Office national de la promotion du tourisme et de l’art, en collaboration avec l’association La Saharienne.

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur