Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 33 arrestations après l'attaque d'un village à l'arme de guerre au Ouaddaï


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Mai 2019 modifié le 20 Mai 2019 - 10:13



© Alwihda Info
© Alwihda Info
Douze personnes ont été tuées et plusieurs personnes blessées dans l'attaque jeudi 16 mai du village Katafa, localité située à 77 km de la ville d'Abéché, dans la province du Ouaddaï, par des individus lourdement armés.

48 heures après l'attaque, le ministre de l'Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale, Mahamat Abali Salah s'est rendu samedi dernier dans la zone de Marfa où il a supervisé un désarmement des civils. Plusieurs armes de guerre ont été récupérées par les forces de défense et de sécurité.

Au village Katafa, plusieurs responsables s'y sont retrouvés pour une réunion d'urgence face au risque d'embrasement : le ministre Mahamat Abali Salah, le gouverneur de la province du Ouaddaï Ramadan Erdebou, le directeur général de la gendarmerie nationale Idriss Miss, le commandant de la garde nationale et nomade 2ème adjoint Ibrahim Abdallah, le directeur adjoint des renseignements militaires Brahim Djibrine et le directeur général de l'administration Adoum Moussa.

33 présumés assaillants et complices ont été arrêtés par la gendarmerie nationale dans le cadre de l'enquête sur l'attaque de Katafa. Ils ont été transférés hier à la prison de Koro Toro, au nord du pays, sous escorte de la gendarmerie nationale.

L'enquête se poursuit pour tenter de mettre la main sur d'autres individus en fuite, d'après les autorités provinciales. Une vingtaine d'armes de guerre et une importante quantité de munitions ont été récupérées et présentées à la presse ce dimanche 19 mai à Abéché.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)