Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "75% des cancers sont évitables", le PNLC sensibilise les étudiants


Alwihda Info | Par Ali Moussa - 23 Octobre 2021


Le Programme national de lutte contre le cancer (PNLC) a échangé avec les étudiants sur la prévention et les facteurs de risques du cancer.


Le PNLP a organisé une conférence-débat sur le thème « prévention et facteurs de risques du cancer » ce 23 octobre 2021 à l’université Roi Fayçal. Une conférence au profit des étudiants de l’université Roi Fayçal, l'Université HEC Tchad, l'Université Émi Koussi, Toumaï et l'IFSI-GO.

L’objectif du débat est de prévenir et lutter efficacement contre le cancer et trouver une solution durable. Mme. Fatima Ahmat Abderamane Haggar, coordinatrice du PNLC et professeur Abdel-salam Tidjani ont animé successivement le débat.

Parlant de la prévention et des facteurs de risques du cancer, la coordinatrice du PNLC, Mme. Fatima Ahmat Abderamane Haggar souligne que le cancer est lié à plusieurs facteurs de risques notamment celui de l’individu et son histoire : il y a plus de chances d’avoir le cancer chez les personnes âgées de plus de 55 ans.

Les facteurs de risques sont liés aux hormones qui provoquent le cancer. Le cancer du sein peut être également héréditaire. Il y a également les risques liés aux comportements et aux environnements. Concernant les risques liés au comportement, la coordinatrice relève que le tabac, l’alcool, les aliments malsains et l’obésité sont les causes du cancer.

Le tabac est le principal facteur de risque qui entraîne le cancer du poumon. Il contamine également ceux qui ne fument pas s’ils sont exposés aux côtés des fumeurs.

Fatima Ahmat Abderamane Haggar conseille aux hommes et femmes d’éviter de fumer et de réduire la consommation d’alcool, ne pas s’exposer au soleil et se faire vacciner. Il est indispensable de pratiquer du sport et de varier la consommation d’alimentation pour diminuer le poids.

Concernant l’alimentation, la nutrition et le cancer, le professeur Abdel-salam Tidjani affirme que le cancer est une maladie chronique liée au mode de vie. 75% des cancers sont évitables. La mauvaise alimentation a un impact également sur le développement du cancer. Pour lui, il faut un changement de style de vie et de mode alimentaire car l’alimentation a elle seule occupe 30% des risques du cancer.

Les agents biologiques causent également le cancer à travers les moisissures. Même l’arachide, s'il n’est pas bien traité, provoque le cancer. L'on note également les agents chimiques tels que les substances chimiques minérales : mercure, aluminium, nitrite, nitrates, etc. Mais également les composés organiques comme les diphens, polychlorés et dioxines qui sont dangereux et causent le cancer.

Abdel-salam Tidjani affirme que les femmes qui n’allaitent pas leurs enfants risquent d’avoir le cancer des seins. Il exhorte les citoyens à pratiquer des activité sportives régulièrement et manger des aliments équilibrés et protecteurs tels que les légumes et fruits afin de réduire les risques du cancer.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 29 Septembre 2023 - 16:10 Tchad : nominations au ministère des Finances


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)