Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Au Ouaddaï, les civils vont être désarmés


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Décembre 2018 modifié le 7 Décembre 2018 - 08:50



Illustration. Des gendarmes au Tchad. © Alwihda Info
Illustration. Des gendarmes au Tchad. © Alwihda Info
Une vaste opération de désarmement des civils a démarré à Abéché, dans la province du Ouaddaï. Les forces de défense et de sécurité concentrent actuellement leurs fouilles en périphérie de la ville. Ils procéderont prochainement à des fouilles de maisons en maisons à Abéché.

En début de semaine, le ministre de l'Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale, Mahamat Abali Salah, a rencontré les responsables de différents services de sécurité de la province du Ouaddaï. Le ministre a demandé des explications sur la détention d'armes de guerre par des civils et l'absence de désarmement. Plusieurs responsables sécuritaires ont expliqué au ministre qu'ils n'ont pas reçu d'ordre afin de procéder à un désarmement.

"Vous n'avez pas besoin d'ordre pour désarmer les civils. Votre mission commence au moment même de votre nomination à votre poste", a précisé le ministre qui a donné des instructions pour que les armes détenues par les civils soient récupérées.

Le nouveau gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erderbou, installé le 4 décembre dernier dans ses nouvelles fonctions, a promis de mettre fin aux conflits dans la région. Il a invité la population à collaborer avec les autorités et à se "mettre en ordre de bataille afin de mettre hors d'état de nuire les personnes de mauvaise foi".