Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Chamsal Houda, la philanthrope devenue ministre


Alwihda Info | Par Abba Issa Fressou - 12 Août 2019 modifié le 12 Août 2019 - 21:05



Tchad : Chamsal Houda, la philanthrope devenue ministre. © DR
Tchad : Chamsal Houda, la philanthrope devenue ministre. © DR
Au-delà de sa vie professionnelle et politique. Nommée ce dimanche 11 août au poste de ministre de la Formation professionnelle et des Petits métiers, Chamsal Houda Abakar Kadadé oeuvre aussi, avec un charisme exceptionnel, dans le milieu social.

Elle était au départ la représentante de la Fondation grand coeur (FGC) dans le Ouaddaï. Juste après, elle a occupé un poste parmi les membres du bureau exécutif de la FGC dirigé par la Première Dame du Tchad.

Chamsal Houda Abakar Kadadé est considérée comme une femme battante, toujours très proche de la population et surtout des couches vulnérables.

Elle a dirigée plusieurs missions de la FGC dans le grand nord du pays.

Secourir les personnes nécessiteuses voire démunies a beaucoup retenu l'attention de cette dernière. Bien avant qu'elle n'entre dans le cercle, Chamsal Houda avait sa propre fondation qui oeuvre au profit des couches vulnérables du Ouaddaï. Il s'agit de la Fondation Chamsal Houda pour le bien-être.

Tchad : Chamsal Houda, la philanthrope devenue ministre. © DR
Tchad : Chamsal Houda, la philanthrope devenue ministre. © DR
Toujours souriante et prête a accueillir tout le monde, elle est aussi la fondatrice de Nasrine en abrégée (SNASE), une société en charge de différents services à savoir le gardiennage, l'entretien et la sécurité.

L'entreprise porte le nom de sa fille Mariam Nasrine Ali Abakoura. Cette dernière, âgée de 18 ans, vient d'obtenir son baccalauréat session de juin 2019 avec la mention assez-bien. Ce n'est pas tout, Mariam Nasrine vient d'entrer dans le répertoire des écrivains tchadiens avec son tout premier livre intitulé "Jusqu'au bout de nos rêves".

Chamsal Houda est une philanthrope qui s'occupe de la souffrance des autres. Pendant les cérémonies, cette femme à la voix angélique, attire l'attention du public, toujours prête à l'écoute avec bienveillance.

En 2013, elle avait occupé le poste de secrétaire d'Etat à la Santé.