Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Descente d’une mission de contrôle dans les 10 Arrondissement de Ndjamena afin de suspendre les activités des tradipraticiens ambulants


Alwihda Info | Par - 25 Février 2024


Le Ministère de la Santé Publique et de la Prévention au Tchad a récemment rendu public une circulaire datant du 15 novembre 2023, qui interdit la vente ambulatoire et la publicité des médicaments traditionnels en dehors des lieux d'exercice. Malgré cette réglementation, l'exercice anarchique des activités de médecine traditionnelle persiste dans le pays. Afin de remédier à cette situation, une mission de contrôle composée de deux équipes a été mise en place pour suspendre les activités des tradipraticiens ambulants.


Les équipes sont composées d'experts du domaine tels que la Directrice Générale de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires, le Coordonnateur de la Police Sanitaire, le Directeur de la Pharmacopée et de la Médecine Traditionnelle ainsi que divers représentants du Ministère. La délégation s'est dirigée vers le gouvernorat dès le premier jour afin d'expliquer l'objectif de leur mission au gouverneur et solliciter son appui.
 
Le Secrétaire Général de la Province s'est montré favorable à cette initiative en assurant son soutien total à l'équipe tout en désignant certains éléments pour garantir leur sécurité pendant leur mission. Par la suite, les équipes se sont rendues dans les différents arrondissements afin d'intervenir sur le terrain. Au rond-point Tâcha Mossoro dans le 2ème arrondissement par exemple, elles ont intercepté un camion transportant des produits liés à la médecine traditionnelle.
 
Elles ont également rencontré les responsables locaux pour expliquer les objectifs et motivations derrière leur présence sur place. Le maire a été remercié par le Directeur de Pharmacopée pour son soutien lors cette opération tandis que le Coordinateur Police Sanitaire a souligné l'importance continue dans ce combat contre ces pratiques illégales tout en demandant l'implication directe des collaborateurs proches du maire.
 
Le maire lui-même s'est félicité des efforts déployés par le Ministère et a exprimé son souhait voir ces actions continuer afin d'enrayer tous comportements négatifs observés jusqu'à présent. Les deux équipes ont poursuivi leurs missions en parcourant tous les arrondissements où elles ont suspendu les activités non-conformes à loi.
 
Suite aux constats faits par ces missions sur terrain, il est apparu que certains cabinets médicaux ne respectent pas toutes les conditions prévues par leurs autorisations légales opérer correctement selon Dabsou Guidaoussou - Secrétaire Général du Ministère De La Santé Publique Et De La Prévention- qui était lui-même présent lors certaines interventions menées par ses équipes.
Dabsou Guidaoussou promet donc que toutes mesures nécessaires seront prises afin d'exiger un strict respect des textes légaux relatifs aux installations sanitaires privées.
Peter Kum
Peter Kum est un jeune journaliste camerounais doté d’une expérience d’une quinzaine d’années dans... En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)