Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : L'ANATS se dit en mesure de satisfaire tous les demandeurs de titres sécurisés


Alwihda Info | Par - 17 Janvier 2021


L’Agence nationale tchadienne des titres sécurisés (ANATS), lancée il y a un an, peine à délivrer en un temps court les documents administratifs aux usagers.


Des agents de l'ANATS enrôlent des citoyens en province. © Éric Guedi/Alwihda Info
Des agents de l'ANATS enrôlent des citoyens en province. © Éric Guedi/Alwihda Info
Les demandeurs des passeports et cartes d’identité nationale font face à d’énormes difficultés pour entrer en possession de ces documents. Il est demandé aux usagers d’aller d'abord verser l’argent à la banque, et ensuite de venir se mettre en rang.

Pour entrer en possession de la fiche simplement, les usagers passent toute une journée, déplorent certains demandeurs de la carte d’identité nationale rencontré devant un centre d’enrôlement de la ville de N'Djamena.

Des demandeurs quittent la maison tôt pour occuper une position plus confortables dans les rangs constitués. Tous ces efforts conjugués ne semblent pas apporter des réponses satisfaisantes. Pourtant, l’ANATS dispose d’une capacité de production journalière des cartes d’identité nationale (CNI) estimée à 5000 unités et 550 passeports.

Le directeur de la formation, de la communication et de la sensibilisation de l’ANATS, Hissein Abdraman Salah, se montre rassurant devant la presse. Pour lui, quand les demandes arrivent à la production, elles sont soumises à plusieurs niveaux de vérification et de validation. Ce qui prendre entre deux ou trois jours tout au plus, dit-il. "Les titres sont produits dans une période n’excédant pas deux à trois jours selon la demande formulée par l’usager. L’ANATS est une grosse machine qui ne peut pas atteindre au premier démarrage la vitesse de croisière. Mais nous sommes confiants que le système est en mesure de prendre en compte tous les usages", rassure Hissein Abdraman Salah.

Le problème lié à l’obtention des fiches d’enrôlement et le versement des frais se pose lors du versement des frais, selon Hissein Abdraman Salah ; les fiches (les quitus d'enrôlement) sont dispatchées gratuitement à chaque demandeur devant l’entrée de chaque centre pour que chacun y inscrive ses données personnelles afin de soumettre à la commission d’identification de la population.

« Le versement des frais et les guichets de la banque BCC sont implantés dans tous les centres pour faciliter aux usagers le versement des frais afférents aux titres », indique le directeur de la formation, de la communication et de la sensibilisation de l’ANATS, Hissein Abdraman Salah. Malgré cela, les usagers se plaignent de la lenteur dans l’acquisition, surtout de la CNI. La lenteur se justifie, selon lui, par le retard des demandes accusées au niveau de la production. « L'arrivée des demandes au niveau de la production en passant par plusieurs niveaux de vérification prendra au maximum deux à trois jours », explique Hissein Abdraman Salah.

Il indique que l'ANAT est en mesure d’augmenter la capacité de production et de répondre rapidement à la satisfaction des usagers, avant d’ajouter que d’autres centres seront ouverts dans la capitale et en provinces.

« L’ANATS a dépêché plusieurs missions d’enrôlement et de délivrance des titres sécurisés dans les provinces où elle n’a pas pu être implantée. Au moment où je vous parle, il y a même des missions qui sont en train d’être effectuées dans plusieurs provinces », informe Hissein Abdraman Salah.

La ville de N’Djamena dispose de quatre centres de délivrance de CNI et du passeport, et un centre de délivrance de la carte grise et du permis de conduire logé dans l'enceinte du ministère des Infrastructures. Ce centre a une capacité d’enrôlement de 200 personnes par jour. Depuis le début de la crise sanitaire, l’ANATS a réduit considérablement le nombre d’enrôlement par jour pour faire appliquer à la lettre les mesures barrières édictées par le gouvernement.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)