Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : L’Association « Elan d’Espoir » offre des médicaments contre la drépanocytose


Alwihda Info | Par Mahamat Abderamane Ali Kitire - 26 Novembre 2020


C’est dans le cadre du projet d'assistance aux familles drépanocytaires démunies, que cette Association, en partenariat avec Drépa Vie (France), a organisé une cérémonie ce jeudi 26 novembre 2020, à l'Hôpital de la mère et de l’enfant de Ndjamena.


Le don remis ce jour à l'unité de prise en charge des personnes malades de la drépanocytose de l’hôpital de la Mère et de l’Enfant de Ndjamena est composé de 8 cartons des produits médicaux C’est un projet financé par l’ONG, Agence de Développement Économique et Social (ADES).

Au cours de la remise du don, la présidente de l'Association Élan d’Espoir, Mme Saboura Dounia Kagne a déclaré que « la vie de certaines familles est rythmée par une maladie chronique très grave qu'est la drépanocytose. Notre Association a toujours été une référence pour les enfants qui souffrent de cette pathologie. En les aidant, cela leur donnera du sourire et le bonheur. Les décès dus au Covid-19 sont pour la plupart liés à des comorbidités, parmi lesquels, figure la drépanocytose. Voilà pourquoi les deux pathologies ne font pas bon ménage ».

Ainsi donc, l’action de cette Association vise à faire « sortir la drépanocytose du ghetto », en soutenant en amont les familles dans cette période difficile. Mme Saboura Dounia Kagne a remercié la Première dame, Mme Hinda Déby Itno, pour la construction de cet édifice qui soulage les douleurs des sujets drépanocytaires, pour que « la drépanocytose ne soit plus une maladie orpheline », a-t-elle ajouté.

En réceptionnant le don de médicaments, la responsabilité de l'unité de prise en charge de la drépanocytose, Dr Souam Nguélé a affirmé que « ce geste de l'Association Élan d’Espoir, non seulement salutaire pour les enfants et personnes victimes de la drépanocytose, mais aussi un acte patriotique qui mérite d'être salué par tous ». Elle a tenu à remercier la Première dame Mme Hinda Déby Itno, pour les sacrifices consentis en faveur des personnes vulnérables et victimes de cette maladie, en mettant un Centre national à leur disposition.

Pour l'enfant drépanocytaire Idriss Youssouf Hissein, 18 ans titulaire d’un baccalauréat obtenu cette année avec mention assez bien, « c'est grâce aux efforts de cette Association, aux efforts du gouvernement tchadien et à la Première dame qui est toujours à nos côtés, que nous retrouvons de l’espoir ».



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.