Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : L'ONASA se dirige vers la mise en place d’une politique nationale de stockage


Alwihda Info | Par - 17 Décembre 2020



Des denrées alimentaires au marché d'Ati, au Tchad. Illustration © Hassan Djidda/Alwihda Info
Des denrées alimentaires au marché d'Ati, au Tchad. Illustration © Hassan Djidda/Alwihda Info
L’Office national de sécurité alimentaire (ONASA), a tenu mercredi 16 décembre 2020 au Novotel de N’Djamena, avec l’appui de l’Union Européenne, un atelier national de cadrage de l’élaboration de la stratégie nationale de stockage de sécurité alimentaire.

La rencontre a vu la participation des différents acteurs impliqués dans les questions de stockage et le lancement du processus d’élaboration de la stratégie nationale de stockage de sécurité. Cet atelier vise à doter le Tchad d’une politique nationale de stockage ainsi que des instruments de gouvernance pour une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable validée par les instances techniques du pays.

Cette politique nationale devrait être alignée sur la stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire adoptée par les Etats membres de la CEDEAO. L’atelier permettra de fonder un processus participatif afin d'aboutir à une appropriation de la stratégie qui sera élaborée par l’ensemble des acteurs en définissant les grandes orientations de la stratégie nationale de sécurité alimentaire au Tchad.

Le directeur général de l’ONASA, Asseïd Gamar Assileck, a souligné que les crises récurrentes causées par les aléas climatiques ont obligé les pays du sud à se regrouper autour d'un instrument appelé stock de sécurité alimentaire. Selon lui, à l’issue de cet atelier, les participants vont faire un état de lieu de la situation sur l'existence de la stratégie nationale de stockage alimentaire au Tchad à savoir la situation alimentaire et nutritionnelle, le système de production agro-sylvo-pastoraux et aquatique.

Après avoir dressé l’historique de l’ONASA créé en 2001, Allareke Arthomas, directeur général technique de la production et de la formation au ministère de l’agriculture, rappelle que la mission de l’ONASA est de constituer le stock alimentaire pour intervenir en cas d’urgence ou de nécessité en faveur des populations vulnérables.

Allareke Arthomas s’est dit convaincu que les échanges dégagés au cours de cet atelier permettront de sortir des document fiables permettant d'appuyer l’ONASA dans la mise en place des stocks nationaux de sécurité alimentaire.

Selon le chef de la division des opérations techniques de l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation de la CEDEAO, Dr. Bilgo, au delà du stockage alimentaire, son organisation apporte des financements avec l’appui de la coopération Suisse, dans le cadre du projet d’appui au développement des fermes d’embouche bovine-ovine au Tchad. Le projet est porté par une association d'éleveurs nomades du Tchad dans trois provinces N’Djaména, Batha, Guéra pour un coût de plus de 150 millions de Francs CFA.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par Amir Ali le 20/12/2020 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour, je tiens à vous féliciter de la création de cette plateforme numérique afin de jubiler sur un seul point tous les sujets du monde et en particulier tchadien. merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)