Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Les inondations fluviales dans la province du Lac préoccupent la coordinatrice résidente du système des Nations Unies au Tchad et la ministre de l'Action sociale, de la Solidarité nationale et des Affaires humanitaires


Alwihda Info | Par - 27 Janvier 2024


La ministre de l'Action sociale, de la Solidarité nationale et des Affaires humanitaires, Madame Fatimé Boukkar Kossei a reçu la coordinatrice résidente du système des Nations Unies au Tchad, Madame Violette Kakyomya pour évoquer plusieurs sujets relatifs au renforcement du partenariat institutionnel, au plan de réponse, au plan d'action et au plan de contingence afin d'agir de manière coordonnée et efficace.


Après avoir réitéré les remerciements du président de la Transition, le Général Mahamat Idriss Déby Itno, envers le système des Nations Unies pour ses efforts, Madame Fatimé Boukkar Kossei a discuté également de la mutualisation des efforts conjoints pour accompagner le gouvernement à répondre aux défis liés à la mise en œuvre de sa réponse humanitaire et sociale.
 
« Je voudrais vous féliciter pour votre nomination et vous rassurer de ma disponibilité à renforcer le partenariat institutionnel pour répondre aux défis humanitaires au Tchad qui est connu pour son hospitalité légendaire », promet Madame Violette Kakyomya.
 
Elle n'a pas manqué d'informer Madame La Ministre sur les inondations fluviales survenues dans la province du Lac qui ont occasionné d'énormes conséquences.
 
Le renforcement du partenariat institutionnel est essentiel pour faire face aux défis humanitaires et sociaux auxquels le Tchad est confronté. En travaillant ensemble, le gouvernement tchadien et les Nations Unies peuvent mettre en place des actions coordonnées et efficaces pour aider les populations vulnérables et améliorer leur situation.
 
La coordinatrice résidente du système des Nations Unies au Tchad, Madame Violette Kakyomya, a exprimé sa gratitude envers le président de la Transition pour son soutien continu aux efforts humanitaires. Elle a également souligné l'importance de la collaboration entre les institutions nationales et internationales afin d'apporter une réponse efficace aux crises humanitaires.
 
Lors de la réunion, il a été discuté de l'importance d'établir un plan d'action clair et précis pour la mise en œuvre des interventions humanitaires. Ce plan devrait inclure des mesures concrètes visant à renforcer les capacités locales, à fournir une assistance alimentaire adéquate, à promouvoir l'accès à l'éducation dans les régions touchées par le conflit et à garantir la protection des droits fondamentaux des populations vulnérables.
 
Les inondations fluviales dans la province du Lac ont été un sujet majeur de préoccupation lors de cette réunion. Les deux parties ont convenu qu'il était nécessaire d'intensifier les efforts afin d'aider les communautés affectées par ces inondations catastrophiques. Des mesures immédiates seront prises pour fournir un soutien matériel et financier aux personnes touchées ainsi que pour garantir leur sécurité.
 
En conclusion, ce dialogue entre la ministre de l'Action sociale, de la Solidarité nationale et des Affaires humanitaires et la coordinatrice résidente du système des Nations Unies au Tchad a permis de renforcer le partenariat institutionnel et de définir les priorités pour une action coordonnée et efficace. Les deux parties ont exprimé leur engagement à travailler ensemble pour répondre aux défis humanitaires et sociaux auxquels le Tchad est confronté, en mettant en place des actions concrètes visant à améliorer la vie des populations vulnérables.
Peter Kum
Peter Kum est un jeune journaliste camerounais doté d’une expérience d’une quinzaine d’années dans... En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)