Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Mahamat Abali Salah appelle à cesser "les folklores médiatisés trompeurs"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Mai 2019 modifié le 20 Mai 2019 - 09:34



Le ministre de l'Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale, Mahamat Abali Salah. © Alwihda Info
Le ministre de l'Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale, Mahamat Abali Salah. © Alwihda Info
Le ministre de l'Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernante locale, Mahamat Abali Salah, a appelé les mairies d'arrondissement à cesser les "folklores médiatisés" et à se mettre sérieusement au travail, lors d'un discours prononcé ce samedi 18 mai, au cours de l'installation du nouveau délégué du Gouvernement auprès de la Commune de N'Djamena, Djibert Younous. Il a qualifié ces pratiques de trompeuses et a déploré le manque de résultats des communes sur le terrain.

"En tout état de cause, il faut mettre fin à la médiatisation à outrance trompeuse et sans lendemain des activités souvent sans résultats. En lieu et place des folklores médiatisés, les maires doivent concourir à l'épanouissement de la population, et au développement socio-économique et culture de notre pays", a déclaré le ministre Mahamat Abali Salah.

"Un laisser-aller"

D'après lui, "le laisser-aller qui sévit en matière de circulation routière mérite d'être relevé. Les clandoman se pavanent à des heures impossibles dans les quartiers les moins lotis, exposant ainsi leur vie et celle de leurs clients en danger."

"En cette matière, il reste beaucoup à faire et je ne me ferais pas prier pour demander aux maires et aux responsables de la police urbaine et municipale de prendre chacun leurs responsabilités car une évaluation faite sur six mois laisse croire que les cas de décès liés aux accidents des clando et aux noyades sur le Chari et Logone sont les plus nombreux", a relevé le ministre de l'Administration du territoire.

Au cours de la cérémonie de passation de service, le nouveau délégué du Gouvernement, Djibert Younous a souligné qu'il reste convaincu qu'il aura à "travailler avec des hommes et des femmes dynamiques pour relever les défis".