Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "Nous avons des hommes qui sont prêts à donner de leur vie" (ministre défense)


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 21 Février 2020



Le ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, des anciens combattants et victimes de guerre, le général de corps d'armée Mahamat Abali Salah. © Min. défense
Le ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, des anciens combattants et victimes de guerre, le général de corps d'armée Mahamat Abali Salah. © Min. défense
Le ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, des anciens combattants et victimes de guerre, le général de corps d'armée Mahamat Abali Salah, s'est rendu vendredi à Kouri Bougoudi, au Tibesti où des affrontements ont opposé mercredi dernier les forces de défense et de sécurité et des combattants du groupe rebelle CCMSR.

Le chef d'état-major général des armées, le général de corps d'armée Abakar Abdelkérim Daoud et le gouverneur du Tibesti, Djiddi Habré, des responsables sécuritaires et des officiers de l'armée étaient également présents lors du déplacement qui vise à "s'enquérir de la situation sur le terrain."

"Ces aventuriers sont venus, la plupart ont perdu la vie et d'autres sont faits prisonniers. Beaucoup de matériel lourd et léger a été récupéré. C'est vrai, le Gouvernement a toujours privilégié la tolérance, c'est-à-dire pardonner, faire venir des gens qui ont essayé une fois ou plusieurs fois de défier l'autorité de l'Etat mais cette main tendue du chef de l'Etat ne veut pas dire que nous sommes prêts à lâcher les institutions de l'Etat", a déclaré le ministre Mahamat Abali Salah.

"Nous avons des hommes qui sont prêts à donner de leur vie pour leur pays, pour les institutions de leur pays. Le Gouvernement a toujours pensé qu'il est important que les tchadiens restent dans leur pays, qu'il contribuent au développement de leur pays", a ajouté le ministre en charge de la défense.

Il a affirmé que : "nous sommes un pays de droit, nous avons toujours arrêté des aventuriers, des terroristes. Toujours nous les confions à la justice. Ce qui est important, j'appelle ces aventuriers qui ont fui et qui sont à quelques kilomètres d'ici, qu'ils reviennent. Ces gens vont répondre de tentative de terrorisme. (...) C'est la justice qui va le qualifier. (...) Ce n'est pas sur des pages Facebook, vous êtes en face d'un pays. Beaucoup d'hommes ont perdu leur vie pour que ces institutions existent. Nous sommes là pour ça, nous allons verser notre sang, perdre notre vie pour notre chère patrie qu'est le Tchad".

Un nouveau bilan

Le dernier bilan communiqué vendredi par l'état-major général des armées fait état de trois soldats tués, 11 blessés, plusieurs rebelles tués et 42 arrêtés.

14 véhicules équipés d'armes lourdes et plusieurs munitions ont été récupérés par l'armée.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)