Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Qui est le nouveau CEMGA général Abakar Abdelkerim ? Il se confie à Alwihda


Alwihda Info | Par Mahamat Abdramane Ali Kitire - 31 Janvier 2020 modifié le 2 Février 2020 - 11:37



Le général de corps d'armée Abakar Abdelkerim Daoud. © Alwihda Info
Le général de corps d'armée Abakar Abdelkerim Daoud. © Alwihda Info
Le Président de la République Idriss Déby Itno a signé jeudi 30 janvier 2020, un décret portant nomination d'un nouveau chef d'état-major général des armées (CEMGA). Il s'agit du général de corps d'armée Abakar Abdelkerim Daoud, en remplacement du général de corps d'armée Tahir Erda Teiro.

Dans un entretien accordé vendredi à Alwihda Info, le général de corps d'armée, Abakar Abdelkerim Daoud, âgé de 52 ans, revient sur son parcours militaire. Jusqu'à hier, jeudi, l'officier était conseiller en charge des opérations militaires à la Direction générale des services de sécurité des institutions de l'Etat (DGSSIE).

Né en 1968, dans la sous-préfecture de Nanou, à quelques kilomètres d'Iriba, province de Wadi Fira, il explique être entré dans l'armée en 1985. Il a intégré les FAN très jeune, abandonnant l'école. Il a occupé plusieurs postes de service dans l'armée avant de devenir aujourd'hui CEMGA.

Abakar Abdelkerim Daoud était parmi les gardes rapprochés du charismatique et brave "Com-chef" Hassan Djamous. Après le coup d'état manqué du 1er Avril 1989, il s'est démarqué lors des accrochages avec les forces gouvernementales tout au long de leur chemin, de N'Djamena à Hadjar Marfaïne. Il s'est distingué par sa bravoure, son courage et son savoir-faire. Ainsi, le Président de la république avait dit à ses frères d'armes que "ce petit là, il ne fuit pas face à l'ennemi", ce qui se traduit en Zaghawa par "Kirekeyno". A partir de ce jour, il a été surnommé Abakar Kirekeyno.

Au maquis, étant combattant du MPS, il brillait par sa bravoure dans toutes les batailles. Le président l’a ainsi élevé verbalement au rang d'officier.

Son premier poste de service militaire dans l'armée est en 1990, en qualité de garde du corps du Président de la République. En 1991, il a été le chef de la sécurité présidentielle, tandis qu'en 1992, il a occupé la fonction de commandant de la Garde présidentielle (GR).

Au cours de la même année, en 1992, le général de corps d'armée Abakar Abdelkerim Daoud a expliqué à Alwihda Info qu'il a été blessé dans des combats au Lac Tchad. Il a été évacué en France pour des raisons sanitaires. Il y restera pendant 1 an et demi.

En 1993, l'officier reprend du service. Il est devenu le commandant du régiment des escadrons légers blindés à la Présidence de la République. De 1995 à 1997, il a été le commandant de la garde de sécurité présidentielle (GSP).

En 1998, il a occupé le poste de commandant adjoint de la GSP, tandis qu'en 2000, il a pris à nouveau la tête du commandement de la GSP en remplacement du défunt, le général Kerim Nassour.

Il sera désigné chef des opérations dans le BET avant d'être promu Lieutenant-Colonel.

En 2003, il a été nommé à la Gendarmerie nationale comme commandant deuxième adjoint. En 2004, il a été promu au rang de colonel. Puis de 2005 à 2011, il est devenu le commandant titulaire de la Gendarmerie nationale.
 

Le général de corps d'armée Abakar Abdelkerim Daoud. © Alwihda Info
Le général de corps d'armée Abakar Abdelkerim Daoud. © Alwihda Info
A la veille des attaques du 2 février 2008, il a été appelé par le chef de l'Etat à ses côtés. Au moment des combats du 2 février, en pleine guerre, il a été à nouveau désigné directeur général de la Gendarmerie. 

En 2010, lors des batailles d'Amdam, il a été le commandant titulaire des opérations spéciales, secondé par Tahir Erda. Dans son discours, avant la guerre, il a prédit la victoire en ces termes : "J’ai fait un rêve, mes rêves deviennent des réalités. Nous allons gagner cette bataille, notre victoire sera racontée par les générations". 

Le général de corps d'armée Abakar Abdelkerim Daoud a occupé de 2011 à 2012, le poste de chef d'état-major général adjoint des armées, avant de prendre la tête, de 2012 à 2015, du commandement (militaire) de la Zone Est à Abéché.

En 2016, il a été le chef d'état-major de l'armée de terre (CEMAT), avant de devenir conseiller du chef d'état-major auprès du ministre de la Défense, de 2016 à 2018.

De 2018 jusqu'à hier, il a occupé la fonction de conseiller à la DGSSIE, chargé des opérations militaires. Il occupe désormais le poste de chef d'état-major général des armées du Tchad. La passation de service devrait avoir lieu demain.

Le général de corps d'armée Abakar Abdelkerim Daoud a, à son actif, plusieurs médailles et décoration honorifiques.

Passation de commandement à l'état-major général des armées le 1er février 2020. © Alwihda Info
Passation de commandement à l'état-major général des armées le 1er février 2020. © Alwihda Info



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)