Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad - UJT c/Mahamat Saleh Ben M., la Cour d'appel tranche l'affaire


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 25 Juin 2019 modifié le 25 Juin 2019 - 15:19


Mahamat Saleh Ben Malallah a été débouté par la Cour d'appel dans l’affaire qui l'oppose au bureau exécutif de l’UJT.


Tchad - UJT c/Mahamat Saleh Ben M., la Cour d'appel tranche l'affaire
L’extrait de jugement en arrêt civil du 7 mai 2019 de la Cour d'appel sur l’affaire opposant Mahamat Saleh Ben Malallah au bureau exécutif de l’Union des Journalistes Tchadiens (UJT), Belngar Larmé Laguerre, est tombé. Cet extrait de jugement en arrêt civil devant la Cour d'appel dont Alwihda Info s’est procuré une copie, a été un véritable désaveu administré par la justice tchadienne à Mahamat Saleh Ben Malallah qui contre toute attente s’était autoproclamé président de l’UJT à la faveur d’une assemblée générale qu’il a lui même organisé en mars 2015, en violation flagrante des textes de base de l'organisation.

Cette assemblée est totalement rejetée par le bureau de l’UJT dirigé par Abba Moussa Micheib, les organisations professionnelles des médias et l’ensemble des journalistes. Car, il n’avait ni qualité ni légitimé pour convoquer une assemblée générale de l’UJT.

En mai 2015, le bureau de l’UJT a organisé un congrès qui a permis d’élire le bureau actuel dirigé par M. Belngar Larmé pour un mandat de 3 ans renouvelable. En mai 2018, lorsque le bureau actuel a mis sur pied un comité d’organisation du 8ème congrès ordinaire pour renouveler le bureau, Mahamat Saleh Ben Malallah a abandonné son bureau parallèle et illégal de l’UJT pour venir solliciter l’indulgence du bureau de l’UJT dirigé par M Belngar Larmé pour des erreurs commises.

A la grande surprise de tous, il dépose une candidature au poste du président auprès de ce comité d’organisation du 9ème congres ordinaire. Mais le Comité d’organisation a jugé irrecevable sa candidature pour sa position administrative et défaut de qualité de membre actif, selon les articles n° 4 et 25 des statuts de l’UJT

L'intéressé a saisi la justice en référé pour suspendre les travaux du Congrès qui avait débuté du 3 au 4 mai 2018. Le bureau de l’UJT a fait une opposition à cette ordonnance. Le verdict a finalement été rendu public le 7 mai 2019 par la cour d’appel de N’Djaména en faveur du bureau exécutif de l’UJT. Actuellement le bureau est à pied d’ouvre pour mettre sur pied un Comité d’organisation du congrès qui se tiendra cette année.

A la surprise générale, Mahamat Saleh Ben Malallah surgit avec une correspondance dans laquelle il se réclame vainqueur du procès et se proclame Président de l’UJT.

La candidature de l’UJT est une décision commune et soutenue par les organisations professionnelles des médias dans leur ensemble.

Le bureau de l’UTJ peut dans ce contexte se réserver le droit d’intenter une action judiciaire pour usurpation de titre, usage de faux et rébellion à une décision judiciaire. Mahamat Saleh Ben Malallah n'a ni qualité, ni légitimité pour interférer dans les affaires de l’UJT.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)