Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : des habitants déguerpis se retrouvent sans abris à N'Djamena


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Janvier 2020 modifié le 17 Janvier 2020 - 08:00



Tchad : la police déguerpit des populations à Diguel, le 15 janvier 2020. © Alwihda Info/Abakar Chérif Hamid
Tchad : la police déguerpit des populations à Diguel, le 15 janvier 2020. © Alwihda Info/Abakar Chérif Hamid
Au quartier N'Djari Darassalam, dans le 8ème arrondissement de N'Djamena, des habitants sont à la rue depuis leur déguerpissement par les forces de l'ordre.

Mardi matin, les éléments de la Police nationale constitués des unités du groupement mobile d’intervention de la police (GMIP) et des forces spéciales antiterroristes de la police lourdement ont déguerpi les habitants de la section 3, ilot 16 de Darassalam.

En attendant l'issue d'une plainte déposée en justice, c'est sous des abris de fortune que se sont réfugiés certains habitants qui n'ont plus de toit.

Selon le délégué général du Gouvernement auprès de la commune de N’Djamena, M. Djibert Younous, il s'agit d'une réserve de l'Etat "que ces gens sont venus occuper". Les lieux ont été attribués à la Police nationale pour la construction d'un commissariat de sécurité publique. Ce qui a justifié un ordre de mission autorisant des agents du ministère de l’Aménagement du Territoire, du Développement de l’Habitat et de l’Urbanisme de procéder au bornage de la section 3, ilot 16, au quartier Darassalam.

Tantôt réserve administrative, tantôt une attribution à la Police nationale ou à un complexe scolaire privé, etc., les habitants rapportent avoir vécu « toutes sortes de pression » et vu « de faux documents de tous genres, y compris de faux plans ». 

"Ils veulent nous arracher nos terres. Mais, ils oublient que nous finirons tous dans la terre", a affirmé ce mardi un habitant.

Dans l'immédiat, la priorité est la "délocalisation" des habitants dans un autre site. Le délégué général du Gouvernement auprès de la commune de N’Djamena, M. Djibert Younous, s'y est engagé. « Aujourd’hui, la Police nationale a reçu des financements pour construire un commissariat. Après le bornage, nous allons recenser les occupants, et nous prendrons des dispositions pour les délocaliser sur un autre site. Ce sont des familles démunies, donc nous ne pouvons pas les laisser dans cette situation. Nous avons demandé, à cet effet, à l’administrateur délégué auprès de la commune du 8ème arrondissement de procéder au recensement de ces personnes », a déclaré M. Djibert Younous.  



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)