Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : des sensibilisations sur les enjeux de la stabilisation politique


Alwihda Info | Par Malick Mahamat Tidjani - 25 Avril 2019 modifié le 25 Avril 2019 - 23:49



L'Alliance des défenseurs des droits humains et de l'environnement au Tchad (ADHET) a organisé ce jeudi 25 avril un séminaire de formation sur les activités de la paix et les enjeux de la stabilisation politique.

Les évolutions récentes observées dans certains pays ont débouché sur des manifestations de masse, parfois sur des soulèvements populaires qui ont compromis la stabilité politique pourtant gage de développement.

Rassem Mouga, secrétaire nationale chargée de l'observation des droits humains et de la gouvernance politique, a relevé que la Libye se trouve confrontée à une situation d'Etat de non-droit ou d'Etat balkanisé dont se partagent les groupes armés. "Au moment où nous parlons, une guerre fratricide est en cours", souligne-t-elle.

Au Burkina Faso, malgré que la transition ait débouchée sur l'organisation d'élections libres avec un pouvoir élu démocratiquement, celui-ci se trouve confronté à une situation sécuritaire dramatique qui naguère était inexistante, déplore-t-elle.

Dans les pays comme l'Algérie ou le Soudan, si aucune alternative politique sérieuse n'est trouvée, le risque d'instabilité politique chronique n'est pas écarté. "Nous redoutons les risques de débordement avec les conséquences sécuritaires certaines sur le Tchad à cause de la circulation incontrôlée d'armes de guerre, comme ça été le cas pour la Libye avec tout les problèmes de terrorisme qui s'en sont suivis dans tout le Sahel", a déclaré Rassem Mouga, secrétaire nationale chargée de l'observation des droits humains et de la gouvernance politique.

Elle a appelé à contribuer à l'apaisement du climat politique et social, au renforcement de la stabilité politique et à la consolidation et à la pérennisation de la paix, en prélude de la campagne de sensibilisation sur les stratégies de prévention du terrorisme et de déradicalisation politique et sociale en milieu jeune qui sera bientôt lancé sur l'ensemble du territoire par l'ADHET.

Ces activités seront réparties par bloc géographique pour sensibiliser la population sur les conséquences de l'instabilité politique et l'importance de la paix.