Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : des vendeuses de poisson formées pour une saine conservation et commercialisation


Alwihda Info | Par - 6 Juillet 2020



Tchad : des vendeuses de poisson formées pour une saine conservation et commercialisation. © Malick Mahamat/Alwihda Info
Tchad : des vendeuses de poisson formées pour une saine conservation et commercialisation. © Malick Mahamat/Alwihda Info
N'DJAMENA - La ministre de La Formation professionnelle et des Petits métiers, Mme. Chamsal Houda Abakar Kakadé, a lancé lundi les travaux de l'atelier de formation et techniques de conservation et commercialisation au profit des vendeuses de poisson frais des 10 arrondissements de la commune de N'Djamena.

L'ambassadeur de Turquie au Tchad, Kemal Kaygisiz, et le coordinateur de l'agence turque de développement TIKA, Melih Mucahid Ates, ont pris part à l'évènement.
 
L'atelier, initié en partenariat avec la TIKA, est axé sur le thème : "Ensemble pour une autonomisation de la femme afin de la sortir de la précarité, à travers la formation professionnelle et le financement de ses activités génératrices de revenus". Il a lieu du 6 au 11 juillet 2020 à la Maison nationale de la femme.

Initié au profite de 100 femmes vendeuses de poissons, l'atelier permettra à des personnes qualifiées de partager leur savoir avec les bénéficiaires pour mieux les aider à commercialiser leurs produits dans des conditions d'hygiène acceptable.

Tchad : des vendeuses de poisson formées pour une saine conservation et commercialisation. © Malick Mahamat/Alwihda Info
Tchad : des vendeuses de poisson formées pour une saine conservation et commercialisation. © Malick Mahamat/Alwihda Info
Selon la ministre Mme. Chamsal Houda Abakar Kakadé, le Tchad est l'un des pays sahéliens à disposer d'importantes pêcheries et un potentiel halieutique pouvant contribuer à la sécurité alimentaire et à l'accroissement de l'économie nationale. Les superficies totales des pêcheries varient de 24.000 à 70.000 Km2 suivant les années hydrologiques.

Elle a précisé que dans le cadre du projet d'appui aux femmes vendeuses des poissons, l'objectif est de former ces femmes en techniques de conservation et commercialisation, en les dotant de kits de conservation capable de proposer un produit fini de meilleur qualité aux consommateurs N'Djamenois.

"Nous voulons à travers ce projet faire un don de 100 kiosques mobiles aux femmes vendeuses de poisson afin de leur faciliter la vente avec de bonnes conditions hygiéniques. Ainsi, nous contribuons à l'assainissement de la ville de N'Djamena", a souligné le coordinateur de la TIKA, Melih Mucahid Ates.
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)