Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : en taekwondo, les jeunes visent la ceinture noire comme Déby


Alwihda Info | Par Abba Issa Fressou - 20 Août 2019 modifié le 20 Août 2019 - 15:40



Tchad : en taekwondo, les jeunes visent la ceinture noir comme Déby. © Alwihda Info
Tchad : en taekwondo, les jeunes visent la ceinture noir comme Déby. © Alwihda Info
La Fédération de la ligue de taekwondo de la province du Ouaddaï a organisé ce lundi soir une cérémonie de passation des ceintures au centre social d'Abéché, en présence des parents, amis et autres invités.

Le directeur technique de la Fédération de taekwondo de la province du Ouaddaï, Hassan Abakar Moîba, a indiqué que le taekwondo est un art martial comme tout les autres arts martiaux.

"Le taekwondo est une école d'éducation et contribue d'abord à la santé ainsi qu'à l'intelligence."

Des ceintures blanches aux jaunes, des jaunes aux 2ème jaunes ; blanches, 2ème blanches, 3ème blanches et 1er rouge ; les jeunes sportifs ont reçu différents grades. "Sachez que la Ligue de taekwondo du Ouaddaï organise chaque trois mois cette formation", a souligné Hassan Abakar Moîba.

Il déplore l'idéologie de certains parents qui pensent que, lorsqu'un enfant pratique un art martial dans un club de taekwondo, il deviendra forcément un bandit à l'avenir.

Hassan Abakar Moîba réplique que "non" ; d'après lui, les instructeurs transmettent un savoir aux enfants.

"Ceux-ci sont bien ordonnés et respectueux, qu'ils viennent voir dans les différents centres de taekwondo."

"Nous ne formons pas seulement les enfants mais nous avons aussi les clubs pour adultes qui s'entraînent chaque matin à la maison de la culture Al Hadj Ahmad Pecos d'Abéché", a-t-il souligné.

Prochainement, la nouvelle équipe sera présentée au public. Il demande à toutes les personnes désirant pratiquer le taekwondo, de venir. "Ils seront accueillis à bras ouverts".

Tchad : en taekwondo, les jeunes visent la ceinture noir comme Déby. © Alwihda Info
Le directeur technique de la Fédération de taekwondo de la province du Ouaddaï, Hassan Abakar Moîba, a remercié tous les parents des enfants qui ont pris part à cette cérémonie de passation des ceintures, ainsi qu'à ses collaborateurs pour la réussite des activités.

Il a félicité également tous les maîtres et responsables des clubs de taekwondo, ainsi que le président de la Ligue et celui de la Fédération de taekwondo du Ouaddaï.

Par ailleurs, il a adressé ses sincères remerciements au président de la République Idriss Déby "qui était d'abord un maître du taekwondo, ceinture noire 8ème Dan (grade)". Il a exprimé le souhait que le gouverneur Ramadan Erdebou devienne aussi "le plus haut gradé en taekwondo de la province du Ouaddaï."

A la fin de la cérémonie, les jeunes sportifs ont reçu des attestations.

 Taekwondo Abéché cérémonie
  •  Taekwondo Abéché cérémonie
  •  Taekwondo Abéché cérémonie
  •  Taekwondo Abéché cérémonie
  •  Taekwondo Abéché cérémonie
  •  Taekwondo Abéché cérémonie