Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Tchad : haro sur le Conseil national de transition


Alwihda Info | Par Steve Djénonkar - 17 Juin 2021


Le fameux Conseil militaire de transition (CMT) qui a grapillé quelques infimes points la semaine passée en posant des gestes d'apaisement vient de commettre une sacrée bourde. Il a unilatéralement mis sur pied un comité de sélection des candidats au prochain conseil national de transition. Terrible danger!

Les membres du CMT possèdent visiblement un cœur de pierre. Ils ont aussi le désavantage de n'avoir pas une oreille du conseil. L'unique manifestation du 27 avril aurait pu prendre conscience à ce CMT : "ces foules inclémentes", le rejettent complètement! Feu Khadafi l'a pensé avant sa mort et l'a écrit dans sa fameuse "Escapade en enfer".

La conscience prise, le CMT poserait des actions justes qui réconcilieront les Tchadiens. Malheureusement et surtout le soutien international aidant, le "vomi" CMT a repris du poil de la bête pour aller jusqu'au bout de son dessein qui apparaît peu à peu. 

Les multiples rencontres d'à peine une heure d'horloge qu'à eues Pahimi Padacké Albert, la bête de somme du CMT avec les différentes corporations sont presques futiles. Il faut impérativement aller au dialogue national inclusif réclamé par tous, se parler franchement. A l'issue de ce dialogue, les Tchadiens forgeront ensemble leur avenir. Quant au fameux Conseil national de transition, ils pourront en définir clairement les critères. 

Il ne sert à rien de courir. "Le contesté comité de recrutement de futurs députés" doit être simplement balayé, le processus doit être tout simplement interrompu. Si le CMT s'obstine malheureusement dans sa solitude, la transition sera un fiasco et nous avons bien peur pour l'avenir du Tchad.