Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : l'ADHET appelle les autorités à agir face au "gangstérisme" à N'Djamena


Alwihda Info | Par Georges LAWANE - 15 Décembre 2021


L'Alliance des défenseurs des droits humains et de l'environnement (ADHET) dénonce les cas d'assassinats crapuleux et criminels des citoyens à N'Djamena.


Tchad : l'ADHET appelle les autorités à agir face au "gangstérisme" à N'Djamena
"Depuis plus de 4 mois, les acteurs sociaux et politiques ont dénoncé l'insécurité au gouvernement de transition. Ce dernier n'a pris en compte aucune requête", déplore Abba Daoud Nandjede, secrétaire général de l'ADHET. Il estime que le gangstérisme a défié l'autorité de l'Etat et s'est installé en pleine capitale.

L'Alliance invite le gouvernement de transition à "sortir de sa mollesse coupable pour protéger tout les citoyens". Elle suggère au gouvernement des initiatives audacieuses avec la mise en place d'une "force spéciale de sécurité" qui veillera à la sécurité des personnes et de leurs biens.

Pour l'ADHET, le gouvernement de transition doit étendre la mesure d'interdiction de port d'arme et appliquer un  désarmement dans les villages, chez les acteurs du conflit lié à l'accès et l'utilisation des ressources agro-pastorales dont l'ampleur meurtrière n'a jamais fait l'objet de mesure adéquate.

L'ADHET invite tous les tchadiens au respect strict de la vie, à la tolérance et à la paix, gage de la stabilité.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)