Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : l'ex-gouverneur du Logone oriental doit être traduit en justice, insiste l'ordre des Avocats


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 6 Juin 2018 modifié le 6 Juin 2018 - 19:31



Le secrétaire de l'Ordre des Avocats du Tchad, Maître Emmanuel DJimadoum Koumtog.
Le secrétaire de l'Ordre des Avocats du Tchad, Maître Emmanuel DJimadoum Koumtog.
Le secrétaire de l'Ordre des Avocats du Tchad, Emmanuel DJimadoum Koumtog a déclaré aujourd'hui à Alwihda Info que l'ex-Gouverneur du Logone oriental, Adam Noki Charfadine devait être "remis entre les mains de la justice", en plus d'être "démis de ses fonctions".

Le gouverneur de la région du Logone oriental, Adam Noki Charfadine a été remercié aujourd'hui, a-t-on appris d'un décret du chef de l'État. Il a toutefois été appelé à d'autres fonctions, précise le décret.

"On entend organiser une conférence de presse samedi, mais nous, l’on reconduit la grève pour 7 jours et dans l'intervalle, si le gouverneur n'est pas démis de ses fonctions et remis entre les mains de la justice, nous allons faire une marche judiciaire la semaine prochaine. Tous les jours, pendant la grève, nous, nous retrouvons de 10 à 12 heures au Palais de justice de N'Djamena", a souligné Emmanuel Djimadoum Koumtog, joint par Alwihda Info.

Le secrétaire général de l'ordre des Avocats a ajouté que "une session criminelle sera organisée le lundi (prochain, ndlr). Par rapport à la session criminelle, si le gouverneur n'est pas démis et que (les) revendications ne sont pas satisfaites, les avocats ne vont pas participer à cette session criminelle".

Selon lui, si les revendications sont satisfaites, une assemblée générale sera rapidement convoquée pour lever le mot d'ordre de grève.