Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "l'intolérance gagne du terrain progressivement", s'inquiète une Union de jeunes


Alwihda Info | Par - 26 Septembre 2020



Le président de l'Union des jeunes musulmans et chrétiens du Tchad (UJMCT), Djeramadji Roland, s'est exprimé samedi à l'occasion de la Journée internationale de la paix qui a été célébrée le 21 septembre dernier.

Il a indiqué que malgré la ratification de textes et conventions internationales par le Tchad, nous enregistrons chaque jour des cas de violation des droits de l'Homme, des injustices et inégalités sociopolitiques qui mettent à mal le fonctionnement des institutions, le vivre-ensemble et la meilleure cohabitation pacifique.

D'après Djeramadji Roland, "la tolérance et la recherche de solutions pour une cohabitation pacifique au Tchad sont devenues des quêtes quotidiennes pour les diverses organisations et même pour les institutions publiques. L'intolérance gagne du terrain progressivement dans notre pays semant la haine, la division ethnique, les injustices et parfois la mort, ainsi que des affrontements à différents niveaux entre certains membres de la communauté."

L'UJMCT exhorte le peuple Tchadien à faire preuve d'intelligence. "Nous comprenons parfaitement qu'être artisan de la paix n'est pas un simple slogan, il s'agit d'une attitude, d'un comportement et d'une culture", affirme l'Union.

Elle plaide en faveur de politiques d'unités, notamment en demandant au ministère de la Jeunesse et des Sports de lever les obstacles à l'installation du nouveau bureau du Conseil national de la jeunesse tchadienne élu lors du dernier congrès.

Aussi, l'UJMCT appelle à l'implication des leaders religieux pour trouver définitivement des solutions en vue d'aider la jeunesse.
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Décembre 2020 - 14:15 Tchad : le congrès du CNCJ s'ouvre à N'Djamena


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)