Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Tchad : la BAD accorde un prêt de 11,8 milliards de FCFA pour un projet de centrale solaire


Alwihda Info | Par Afdb - 3 Décembre 2021

La Banque a également déployé une garantie partielle de risque afin d’attirer les investissements privés et mobiliser des acteurs tels que Power Africa afin de soutenir la phase de développement du projet.


Tchad : la BAD accorde un prêt de 11,8 milliards de FCFA pour un projet de centrale solaire
La Banque africaine de développement a signé, mardi dernier les accords de financement pour un prêt de 18 millions d’euros pour le financement de la centrale solaire de Djermaya, qui constitue un projet phare de l’initiative « Desert to power ». « La Banque africaine de développement a déployé divers instruments de financement pour ce projet, a expliqué Walé Shonibare, directeur du Département des solutions financières énergétiques à la Banque.

Elle a mobilisé des financements de Proparco et du Fonds des infrastructures pour l’Afrique émergente (Emerging Africa Infrastructure Fund) ainsi que des fonds concessionnels du Fonds africain pour les énergies renouvelables (SEFA) pour soutenir la phase de développement et procurer une assistance technique à la compagnie d’électricité du Tchad pour le stockage de l’énergie. La Banque a également déployé une garantie partielle de risque afin d’attirer les investissements privés et mobiliser des acteurs tels que Power Africa afin de soutenir la phase de développement du projet. » La centrale solaire photovoltaïque de Djermaya, dotée d’une capacité de production de 34 mégawatts et de stockage de quatre mégawattheures, sera construite à 30 kilomètres au nord de N’Djamena, la capitale du Tchad.

L'infrastructure d'interconnexion comprend une ligne d’évacuation de 33 kilovolts (kV), de 18 kilomètres et deux transformateurs 33/90kV à la sous-station de Lamadji. « Ce projet mené dans le cadre de l’initiative Desert to Power, initiée par la Banque africaine de développement, est un projet phare et pionnier à plusieurs égards, a déclaré Kevin Kariuki, vice-président de la Banque, chargé de l’Électricité, de l’Énergie, du Climat et de la Croissance verte.

C’est la première centrale solaire au Tchad, la première infrastructure de stockage d’électricité et aussi le premier partenariat public-privé sous forme de producteur indépendant d’électricité dans le pays. Ce modèle d’intervention pourra être reproduit dans d’autres pays du Sahel afin d’y attirer les investissements indispensables dans le secteur de l'électricité et accélérer la transition vers l’énergie propre. » Le projet, qui est soutenu par le gouvernement tchadien, contribuera à la soutenabilité du secteur électrique au Tchad en réduisant les coûts de production et représentera 10% de l’énergie fournie au système interconnecté.

Au moins 25 000 personnes seront raccordées au réseau. La société Djermaya CDEN Energy a signé un accord d'achat d'électricité, pour une durée de vingt ans, avec la Société nationale d'électricité du Tchad. Le projet est en ligne avec les engagements du pays dans le cadre des contributions déterminées à l’échelle nationale (CDN). Il permettra la diversification du mix énergétique en introduisant des énergies renouvelables dans un système de production thermique fonctionnant avec des combustibles fossiles, réduisant ainsi les émissions carbones de 38 000 tonnes de CO2 par an.