Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la CTDDH inquiète des combats à Miski et des conséquences


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Octobre 2019 modifié le 7 Octobre 2019 - 06:00



Le secrétaire général de la CTDDH, Mahamat Nour Ibedou. © Alwihda Info
Le secrétaire général de la CTDDH, Mahamat Nour Ibedou. © Alwihda Info
La Convention tchadienne de défense des droits de l'Homme (CTDDH) s'est dit dimanche, dans un communiqué, "extrêmement préoccupée par les affrontements en cours depuis trois jours dans la province du Tibesti plus précisément dans la zone aurifère de Miski, département de Yebibou."

Elle a mis en garde "contre la poursuite des combats qui risquent à terme de radicaliser les autochtones et permettre à d'autres habitants des zones aurifères de s'organiser pour défendre leur terroirs et provoquer des conflits similaires."

Ces affrontements opposent des militaires de l'armée Tchadienne aux éléments du Comité d'autodéfense créé par les habitants de la région au lendemain de la découverte des gisements d'or dans la zone, indique le communiqué signé par le secrétaire général de la CTDDH, Mahamat Nour Ibedou.

La CTDDH estime que "ces combats qui provoqueront à n'en pas douter des pertes en vies humaines sont le corollaire logique de l'incapacité du gouvernement à pouvoir régler pacifiquement le problème du contrôle par l'état de ces zones aurifères."

D'après elle, "la mauvaise gestion des gisements de l'or apparu à fleur de terre dans les autres provinces notamment dans le batha a rendu les autres autochtones méfiants."

La CTDDH appelle à "la retenue et exige l'arrêt immédiat des affrontements". Elle demande au gouvernement "d'ouvrir immédiatement des pourparlers avec le Comité d'Autodéfense, de fournir des garanties que l'éventuel contrôle et exploitation des gisements d'or de Miski par l'état se fera au bénéfice de tous les tchadiens pas à celui exclusif de la famille présidentielle."



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)