Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la gendarmerie va déployer plusieurs pelotons pour anticiper les conflits


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Juillet 2019 modifié le 11 Juillet 2019 - 20:07


Le ministre en charge de la sécurité, Mahamat Abali Salah a pressé mercredi le directeur général de la gendarmerie pour le déploiement "avant la fin du mois" de plusieurs pelotons sur l'étendue du territoire, afin de faire face aux conflits intercommunautaires.


Des gendarmes au Tchad. Illustration. © DR
Des gendarmes au Tchad. Illustration. © DR
Le ministre délégué à la Présidence de la République chargé de la défense, de la sécurité, des anciens combattants et victimes de guerre, Mahamat Abali Salah a visité mercredi matin les locaux de la gendarmerie nationale à Klessoum.

Après le passage en revue des troupes, le ministre s'est rendu dans la salle de conférence pour un débriefing avec plusieurs responsables de la gendarmerie, en présence du directeur général Idriss Miss Mouro.

Au cours de la réunion, le général de division Idriss Miss Mouro a expliqué que la gendarmerie nationale n'a pas failli à ses missions malgré ses faibles moyens. Il a demandé l'octroi davantage de moyens financiers et matériels à la gendarmerie nationale. Le général de division Idriss Miss Mouro a également exprimé le souhait que la gendarmerie départementale soit restaurée.

"Notre pays a connu des réformes qui ont touché la direction générale de la gendarmerie. J'ai fait comprendre aux responsables de la gendarmerie que ces réformes ne limitent pas les missions de la gendarmerie. La gendarmerie doit veiller à la sécurité publique, assurer le maintien de l'ordre, et appliquer les ordres", a affirmé le ministre Mahamat Abali Salah à la presse. 

Il a indiqué avoir donné des instructions au directeur de la gendarmerie pour qu'il "déploie d'ici la fin du mois les pelotons mobiles sur l'ensemble du territoire".

"Aujourd'hui, nous avons des problèmes de conflits intercommunautaires et si nos forces sont à côté de la population, nous pouvons anticiper les conflits", a-t-il expliqué.

Le corps de la gendarmerie nationale compte 11.515 hommes et femmes dont 1700 gendarmes détachés. En juin 2019, l'effectif est de 9815 gendarmes.



Dans la même rubrique :
< >