Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "la grave crise économique a dépouillé l’État", Idriss Déby


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Octobre 2019 modifié le 4 Octobre 2019 - 09:32



Tchad : "la grave crise économique a dépouillé l’État", Idriss Déby. © Pr
Tchad : "la grave crise économique a dépouillé l’État", Idriss Déby. © Pr
Le président de la République Idriss Déby a indiqué jeudi, au cours de l'ouverture de la 4ème conférence des gouverneurs à Abéché, que le Tchad "continue de subir les conséquences de la grave crise économique qui a dépouillé l’État d’une grande partie de ses ressources financières."

Il a toutefois estimé que "les réformes décidées par le Forum National Inclusif se mettent progressivement en place."

D'après lui, "cette conférence a lieu au moment où le Gouvernement et les instances compétentes déploient tous les efforts possibles pour organiser les élections législatives et locales d’ici le mois de janvier 2020 au plus tard."

"Ferme engagement des pouvoirs publics à restaurer la paix et la sécurité"

Face aux "affrontements intercommunautaires meurtriers à une échelle inquiétante et avec l’utilisation systématique des armes de guerre", Idriss Déby a expliqué que "le choix de tenir ici à Abéché ces évènements solennels de la vie de notre République n’est ni le fait du hasard, ni une décision exclusivement symbolique."

"Le choix de cette ville et les sujets à l’ordre du jour dénotent la gravité des évènements qui s’y déroulent ainsi que dans d’autres provinces du pays. Ce choix exprime également le ferme engagement des pouvoirs publics à restaurer la paix et la sécurité, gravement malmenées ces derniers mois par des conflits meurtriers ayant endeuillé des centaines des familles tchadiennes", a-t-il ajouté.

Le chef de l'Etat a félicité et encouragé les forces de défense et de sécurité "qui se sont acquittées de leur mission avec abnégation et professionnalisme."



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)