Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Tchad : la jeunesse en marche « indignée » par le comportement des forces de l’ordre


Alwihda Info | Par jeunesse en Marche - 26 Janvier 2018 modifié le 26 Janvier 2018 - 12:16


Jeunesse en Marche (J’M)
COMMUNIQUE DE PRESSE N°003/J’M/2018

Considérant la répression sanglante de la Police Nationale ce matin contre les manifestants dans les 5ème, 6ème ,7ème, 8ème, et 9ème Arrondissements de N’Djaména ce matin ;

Considérant la brève arrestation du président du Collectif Tchadien contre la Vie Chère (CTVC) monsieur Dingamnayal NelyVersinis ;

Le mouvement citoyen Jeunesse en Marche (J’M) est indigné et consterné par le comportement des forces de l‘ordre qui ont réprimé de la manière la plus sauvage les manifestants comparable à la torture de la DDS.

Le mouvement citoyen Jeunesse en Marche tient pour responsable le Gouvernement de tout ce qui adviendra à monsieur Dingamnayal NelyVersinis, le président du Collectif Tchadien contre la Vie Chère.

Et de tout ce qui précède, le mouvement citoyen Jeunesse en Marche compte lancer des actions de grande envergure dans les jours à venir si ces mesures antisociales ne sont pas levées. Le peuple tchadien est arrivé au summum de cette misère programmée par Idriss Deby et son clan. La jeunesse tchadienne n’entend pas baisser les bras car il est de notre devoir de protester et de réclamer les conditions favorables d’un lendemain meilleur.

Fait à N’Djaména, le 25 janvier 2018