Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la réforme de l'enseignement prend forme


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Janvier 2019 modifié le 10 Janvier 2019 - 22:12



Un amphithéâtre à l'IUSTA d'Abéché. © DR
Un amphithéâtre à l'IUSTA d'Abéché. © DR
La récente réforme du système éducatif met en place une nouvelle subdivision dans les instances dirigeantes des universités avec la distinction entre le président d'université et le recteur d'académie. Le ministre de l'Enseignement supérieur, David Houdeingar a expliqué ce mercredi 9 janvier les changements apportés par la réforme.

Auparavant, le terme utilisé était celui de recteur d'université. Un décret du chef de l'Etat a remplacé cette dénomination par celle de président d'université. Et ce, afin d'éviter la confusion récurrente entre recteurs d'universités et recteurs d'académies

Le recteur d'académie est chargé d'appliquer, conformément aux orientations ministérielles, l'organisation fonctionnelle de l'académie et des service départementaux de l'éducation nationale. Ce service départemental couvre à peu près 6 départements du système éducatif que sont : le ministère de l'Enseignement supérieur, celui en charge de l'Education nationale, celui en charge de la Culture, celui en charge de la Jeunesse et des Sports, celui en charge de la Formation professionnelle et celui en charge de la Protection sociale. "Le recteur est chargé d'appliquer les orientations de ces différents ministres au niveau de sa zone d'activité", selon David Houdeingar.

Les missions du recteur d'université sont aussi clairement définis. Il assure la direction générale de l'université et veille au fonctionnement des facultés, des instituts et des services de l'université.