Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le FACT marginalisé du dialogue ? Le PCMT s’explique


Alwihda Info | Par Brahim Issa - 19 Janvier 2022



En réponse à une question sur les enquêtes visant à faire la lumière sur les circonstances de l'assassinat du maréchal Idriss Deby Itno, le président du Conseil militaire de transition, le général de corps d'armée Mahamat Idriss Deby a précisé que le premier responsable de l'assassinat du Maréchal est le mouvement Fact. Il indique que le Conseil militaire de transition a décidé de poursuivre la question sur le terrain judiciaire, ajoutant que le dossier est déjà dans la main du procureur de la République, qui a, à son tour, interrogé un certain nombre d'officiers entourant Deby avant sa mort.

Le chef du conseil militaire a confirmé que la justice tchadienne est sur le point de terminer les procédures judiciaires concernant l'assassinat. “Nous verrons bientôt le résultat, comme”, indique Mahamat Idriss Deby.

Notons que la Commission spéciale chargée de la participation des politico-militaires au dialogue n’a pas répondu aux exigences du FACT au prétexte qu’il serait coupable d’un crime majeur, comme le laisse entendre le PCMT.

Dans le même contexte, le FACT a dénoncé le silence du Comité spécial chargé de la participation des politico-militaires, affirmant qu’il a été marginalisé et laissant planer le doute sur sa participation aux assises nationales.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS