Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "le PCMT doit diriger différemment, sinon la diaspora risque de rejoindre la rébellion", Mahmoud Ali


Alwihda Info | Par - 4 Octobre 2022


Mahmoud Ali Mahmoud, participant au dialogue national, appelle le président de la transition à s'organiser pour le déroulement de la seconde phase de la transition. Il lui conseille de "refuser systématiquement de travailler avec les mêmes personnes qui ont poussé son défunt père à sa chute, car si jamais cela devait se répéter, les tchadiens ne pourraient pas vivre paisiblement".


"L'objectif de la participation à ce grand rendez-vous est la recherche de solutions aux problèmes qui minent la société tchadienne dans son ensemble. Malheureusement, fort est de constater qu'il y a déjà des agendas cachés", déplore Mahmoud Ali Mahmoud au micro d'Alwihda Info.

"Si le chef de l'État souhaite que la population adhère aux deux ans de transition, il aura l'obligation de diriger différemment. Au cas contraire, même les tchadiens de la diaspora risqueraient de rejoindre la rébellion et de ce fait, le cycle des rébellions reprendra de bonne augure", dit-il.

Mahmoud Ali Mahmoud relève que les tchadiens dans leur ensemble sont fatigués du même système perpétré depuis plus de 30 ans. Il appelle le président de la transition à prendre ses responsabilités pour que le pays change de cap en matière de gouvernance.
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)