Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le RAPCLO condamne les attaques terroristes de Boko Haram


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Avril 2019 modifié le 17 Avril 2019 - 23:11



Moussa Alkhali Moussa, président du RAPCLO. © Alwihda Info
Moussa Alkhali Moussa, président du RAPCLO. © Alwihda Info
Le réseau des associations pour la paix et la cohabitation pacifique du Logone occidental (RAPCLO) a exprimé son indignation par un communiqué de presse signé de son président, Moussa Alkhali Moussa qui a vigoureusement condamné ce qu’il qualifie d'« actes barbares et terroristes commis par la nébuleuse secte Boko Haram dans le Lac Tchad, dans la zone de défense n°4 en ce mois d’avril ».

Il ajoute que ces actes ont eu pour conséquence la mort d’hommes. Par ailleurs, il salue la détermination et l’engagement des forces de défense et de sécurité du Tchad, tout en les exhortant à maintenir ce même élan patriotique pour que le pays reste et demeure un havre de paix et de démocratie dans la sous-région d’Afrique Centrale, au Sahel et partant dans toute l’Afrique.

Le RAPCLO dit se réjouir de l’ordre, de la tranquillité et de la sérénité dans le pays, contrairement aux autres pays de la sous-région d’Afrique centrale et du Sahel. Moussa Alkhali Moussa invite tous les tchadiens à "s’engager résolument aux côtés des forces de l’ordre et de sécurité pour barrer la route aux ennemis du Tchad qui n’ont pas d’autres moyens que de passer par les éléments de Boko Haram pour déstabiliser les institutions de la République, mises en place au prix du sang par le chef de l’Etat Idriss Deby Itno qui veut faire du Tchad un Etat émergeant parmi les nations les plus prospères."

« Non à ces ennemis de la paix, de la démocratie et de la liberté qui n’ont pas d’autres visées que de verser inutilement le sang des paisibles citoyens tchadiens comme ils l’ont fait dans certains pays d’Afrique et de la sous-région », dit-il. Le RAPCLO présente ses condoléances les plus attristées au président de la République, aux parents des victimes de cet acte terroriste et barbare et à tout le peuple tchadien qui "n’aspire qu’à la paix et à la cohésion sous la 4ème République."