Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le commissaire de la police Ronelngar Krayo Paul quitte le monde des vivants


Alwihda Info | Par Martin Higdé Ndouba - 19 Janvier 2022



Décédé le 13 janvier 2022, l’infatigable serviteur de Dieu repose désormais au cimetière de de Toukra. Un dernier hommage lui a été rendu ce matin à son domicile, au quartier Chagoua, dans le 7ème arrondissement de Ndjamena.

Sa famille nucléaire, son épouse, ses enfants, ses voisins, la délégation de Moissala, ses amis du Tchad, ceux de l’étranger, les membres de sa communauté Chrétienne, ses collaborateurs et quelques hautes personnalités du pays, se sont réunis pour partager les souvenirs des moments de sa vie. L’émotion était à son comble et la tristesse se lisait sur les visages. Mais sa famille chrétienne s’est dit très touchée, à travers le texte de la Bible, Psaumes 116 : 15 « Elle a un prix aux yeux de l’Eternel, la mort de ceux qui l’aiment », tel est le message de consolation de la part de ses collaborateurs religieux adressé à ses enfants et petits-fils.

Paul Ronelngar Krayo est né le 27 mai 1947 à Moissala. Il était père de 23 enfants dont 13 filles et 10 garçons (20 sont encore vivants), et 51 petits-fils dont les 47 sont aussi vivants, selon le témoignage de la famille nucléaire. Après sa mise à la retraite, Paul Ronelngar Krayo a été rappelé au service de la Police nationale, mais cette fois-ci « l’homme sécurité » a changé de direction pour mettre son expérience à l’œuvre du Seigneur Jésus-Christ, en créant une équipe de sécurité au sein de l’Assemblée Chrétienne Alliance Missionnaire (ACAM), sis au quartier Sabangali, dans le 3ème arrondissement.

Evoquant les circonstances de sa mort, son petit-frère a dit qu’il a été victime d’un AVC qui lui a soumis à certaines conditions. « Nous tenons à remercier Dieu de sa grâce, et tous ceux qui ont effectué le déplacement pour la circonstance », tel est le mot de remerciement de la famille nucléaire. En effet, Paul Ronelngar Krayo est connu de partout dans sa détermination à l’œuvre de Dieu et pour la sécurité de la ville de Ndjamena. C’est ainsi que les mots de condoléances sont parvenus à la famille, de l’intérieur comme de l’extérieur.

Pour sa part, l’Association des Eglises Evangéliques des Frères témoigne la bravoure de cet homme, dans l’acquisition de leur terrain, en vue de la construction du lieu de culte. Pour le pasteur Abel Ngéraou, résident aux Etats-Unis, la mort de Paul Ronelngar Krayo témoigne de la puissance de l’évangile de Jésus-Christ sur les enfants serviteurs de Dieu, car beaucoup d’enfants de pasteur finissent leur vie dans la débauche.

A travers le livre de Proverbes 22 : 6 « Instruits l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas », Abel lance un appel aux enfants du défunt et à la jeunesse tchadienne. C’est ainsi les mots qui ont accompagné de Paul Ronelngar Krayo dans sa dernière demeure.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS