Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : les promesses d'intégration "mettent de la joie au coeur"


Alwihda Info | Par Mahamat Abderamane Ali Kitire - 24 Août 2019 modifié le 24 Août 2019 - 22:26



Le président de l'AJPDET, Mahamat El Mahadi Abdramane. © Alwihda Info
Le président de l'AJPDET, Mahamat El Mahadi Abdramane. © Alwihda Info
Le Collectif d'action des jeunes pour la paix, le développement et l'émergence du Tchad (AJPDET) a fait une conférence de presse ce samedi 24 août à la Maison des médias, suite à la promesse du chef de l'État visant à l'amélioration des conditions de vie des jeunes tchadiens et à l'instauration de l'état d'urgence dans trois provinces du pays (Ouaddaï, Tibesti et Sila).

Le président de l'AJPDET, Mahamat El Mahadi Abdramane a déclaré que son organisation entend "militer pour le développement de l'esprit d'unité, de la tolérance, de la cohabitation pacifique, de l'ardeur au travail et le progrès".

Il a estimé que "lors de la cérémonie de présentation des 133 médecins formés à Cuba, Idriss Déby a fait des révélations qui vont tout droit au coeur des jeunes tchadiens. En effet, en dépit de la conjoncture socio-économique que traverse le pays, nous saluons la courageuse décision du chef de l'État d'intégrer à la fonction publique tous les lauréats des écoles de formation professionnelles nationales, ainsi que 500 médecins en 2019 et 20.000 jeunes dans tous les domaines en 2020. C'est une bonne nouvelle qui met de la joie au coeur des parents et du peuple tchadiens".

D'après lui, "la visite inopinée du chef de l'État au pavillon des urgences dans la soirée du 9 août 2019, illustre parfaitement son engagement et sa volonté à faire de la santé la priorité du peuple tchadiens".

Tchad : les promesses d'intégration "mettent de la joie au coeur". © Alwihda Info
Tchad : les promesses d'intégration "mettent de la joie au coeur". © Alwihda Info
Concernant les conflits intercommunautaires, le président national Mahamat El Mahadi Abdramane estime que "les douloureux événements survenus dans les provinces du Ouaddaï, du Sila, de la Tandjilé, du Mayo Kebbi, dus aux conflits intercommunautaires ayant causé des pertes en vie humaine sont déplorables".

S'agissant de la question de l'instauration de l'état d'urgence dans les trois provinces du pays, Mahamat El Mahadi Abdramane affirme que "l'AJPDET salue la volonté des pouvoirs publics pour l'instauration d'un état d'urgence dans les trois provinces du pays. Ceci est une mesure conservatoire qui pourra ramener la paix et la stabilité dans ces circonscriptions".



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)