Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : pratique illégale de la médecine, le ministère de la Santé met en garde


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Février 2020



Tchad : pratique illégale de la médecine, le ministère de la Santé met en garde . © DR/Min.SP
Tchad : pratique illégale de la médecine, le ministère de la Santé met en garde . © DR/Min.SP
Le ministre de la Santé publique Mahamoud Youssouf Khayal a indiqué lundi dans un communiqué "avoir observé ces derniers temps une anarchie sans pareille des prétendus tradipraticiens proposant en ambulatoire leur art ainsi que la vente des produits issus de la médecine traditionnelle sur tout l'ensemble du territoire national, sans compter des officines illégales qui offrent sans scrupule des soins aux patients."

Le ministère tient à rappeler que la pratique d'un acte médical ne peut se faire que part des professionnels de santé reconnus et autorisés à exercer par les textes de la République.

"Un tradipraticien est celui qui est fixe et reconnu par sa communauté comme tel. Ceux qui vont de ville en ville, de village en village, de ferrick en ferrick ou bien de marché en marché ne sont que des charlatans qui escroquent de paisibles citoyens et qui mettent en péril notre système de santé encore fragile", selon le ministère de la Santé publique.

Il met en garde "tous ceux qui se complaisent dans cette pratique illégale et leur demande de se conformer à la loi en vigueur réglementant l'exercice de la médecine traditionnelle, l'ouverture des pharmacies et des cliniques privées de soins."

La police sanitaire "sera instruite dans les prochains jours à faire des descentes sur le terrain en vue de mettre un terme à cette situation qui n'a que trop perduré et qui met en danger la santé de nos concitoyens", ajoute le ministère de la Santé publique.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)