Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : ramasseur d'ordures ménagères, il s'achète un terrain et se construit un habitat


Alwihda Info | Par - 1 Juillet 2020


Tchad : ramasseur d'ordures ménagères, il s'achète un terrain et se construit un habitat. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : ramasseur d'ordures ménagères, il s'achète un terrain et se construit un habitat. © Golmem Ali/Alwihda Info
Bernard ou papa Bernard comme l'appellent affectueusement ses clients. Cet ancien aide-maçon et travailleur domestique de 50 ans s'est reconverti, il y a plusieurs années, en ramasseur des ordures ménagères. C'est en pleine activité que nous l'avons rencontré au quartier Mbomian à Moundou.

Calme, serein et très posé, l'on peut lire dans le visage de ce vieillard, la passion de son travail. Il raconte que ce métier, il l'exerce depuis plus de sept ans. "C'est après avoir essayé plusieurs métiers que j'ai eu à réfléchir et me créer cet emploi".

Tchad : ramasseur d'ordures ménagères, il s'achète un terrain et se construit un habitat. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : ramasseur d'ordures ménagères, il s'achète un terrain et se construit un habitat. © Golmem Ali/Alwihda Info
Papa Bernard dit avoir commencé son activité avec un porte-tout qu'il a acheté. Il a commencé à aller de porte en porte pour collecter les ordures ménagères et ensuite les déposer à la carrière, moyennant des petites sommes que lui proposent les clients. "Je n'exige rien et même si un client me dit qu'il n'en a pas, c'est pas grave".

Muni d'un râteau et d'une pelle, le vieux Bernard racle toutes les ordures qu'il entasse dans son porte-tout pour ensuite les verser dans une carrière hors de la ville. "Je sais que je prend de l'âge mais je préfère gagner ma vie de mes propres mains que d'aller mendier.”

Tchad : ramasseur d'ordures ménagères, il s'achète un terrain et se construit un habitat. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : ramasseur d'ordures ménagères, il s'achète un terrain et se construit un habitat. © Golmem Ali/Alwihda Info
À la fin de chaque journée, le vieillard nous confie qu'il récolte entre 7.000 à 8000 Francs CFA. Avec ce qu'il gagne, Papa Bernard affirme avoir acheté un terrain sur lequel il a construit et mis une clôture. C'est aussi là où il habite avec sa femme et ses cinq enfants qui sont tous scolarisés.

Bernard a aussi acheté grâce à ses revenus, trois autres porte-tout qu'il fait louer. "Je ne me plaint pas. Tout ce que je demande à Dieu chaque jour, c'est de me donner la force nécessaire afin de me débrouiller et de m'occuper de mes enfants."

Tchad : ramasseur d'ordures ménagères, il s'achète un terrain et se construit un habitat. © Golmem Ali/Alwihda Info
Tchad : ramasseur d'ordures ménagères, il s'achète un terrain et se construit un habitat. © Golmem Ali/Alwihda Info
Plusieurs clients de papa Bernard lui témoignent de la sympathie. Beaucoup louent son courage et lui donnent parfois plus qu'il n'en demande. De 7h à 15h, ce vieillard sillonne les ménages de la ville à la recherche des ordures. Comme anecdote, Bernard raconte que un jour, sa belle famille a voulu récupérer sa femme de chez lui car selon eux, il n'était pas capable de s'occuper d'elle avec le travail de ramassage d'ordures. Cette dernière leur a répondu que malgré ce qu'il fait, son mari s'occupe très bien d'elle. Et qu’elle ne voit pas pourquoi elle doit le quitter.

Papa Bernard est un bel exemple pour tous ceux qui pensent qu'il y a des sots métiers. Il conseille à la jeunesse d'éviter l'oisiveté et la paresse car dit-il, l'homme est le boulanger de sa vie.

Golmen Ali
Correspondant de la province du Logone Occidental En savoir plus sur cet auteur