Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : rencontre entre les producteurs de coton et la CotonTchad à Moundou


Alwihda Info | Par Golmen Ali - 13 Décembre 2019 modifié le 13 Décembre 2019 - 16:25



Tchad : rencontre entre les producteurs de coton et la CotonTchad à Moundou. © Alwihda Info/G.A.
Tchad : rencontre entre les producteurs de coton et la CotonTchad à Moundou. © Alwihda Info/G.A.
En marge du lancement de la campagne de commercialisation cotonnière 2019-2020, le personnel de la CotonTchad SN de Moundou et les producteurs de coton ont tenu une rencontre de partage ce matin du 13 décembre 2019 dans les locaux de l’Association tchadienne pour la non-violence (ATNV) de Moundou.

La rencontre a eu lieu en présence du président du réseau des parlementaires pour le soutien et la relance de la filière CotonTchad, le député Néatobeye Le-nasseguengar. Elle a pour objectif d’échanger et de brasser les acteurs de la filière coton pour une nouvelle dynamique. Plus d’une centaine de délégués cantonaux venus des différents cantons de la zone de Moundou et les représentants du syndicat des transporteurs ont pris part à cette retrouvaille.

Le président du comité d’organisation, Sanembaye Arnaud, a souhaité la bienvenue à tous les participants et a espéré que cette retrouvaille soit bénéfique tant pour les producteurs que pour le personnel de la CotonTchad SN.

Dans son mot de circonstance, le secrétaire général des Comités de coordination locale de la province du Logone Occidental, Moudouban Peurodjé, a loué l’initiative avant de citer un certain nombre de difficultés que rencontrent les producteurs de coton. Il a par ailleurs recommandé aux responsables de la CotonTchad SN de commencer la distribution des intrants dès à présent pour une réussite de la saison prochaine.

Lançant officiellement la rencontre, le chef de département de la production du centre Kagné Pombé, représentant le directeur général de la CotonTchad SN, a souligné que la dernière crise cotonnière qui n’a pas encore fini de cicatriser ses plaies, n’a fait que renforcer durant deux années consécutives la paupérisation des acteurs de la filière, au premier rang desquels les cotonculteurs, au point de compromettre l’avenir de la toute première culture de rente du Tchad. Cela a eu pour conséquence la baisse drastique de la production, l’arrêt de paiement de coton-graine livré par des cotonculteurs et des factures des fournisseurs, le développement des comportements déviants par les producteurs, une crise de confiance et l’orientation des producteurs vers d’autres cultures de rente.

Kagné Pombé a ajouté que les systèmes de production et de commercialisation de coton graine connaissent aujourd’hui des changements profonds alliant efficacité, efficience et performance dans la mise en œuvre des orientations du chef de l’Etat visant à dynamiser la CotonTchad SN, développer la filière coton et rendre les cotonculteurs heureux.

La prévision pour la campagne 2019-2020 est de 41.800 tonnes de coton graine, soit 24,2% des prévisions de la Société Nouvelle pour 2019 qui sont de 172.000 tonnes au mois de novembre. L’apport de la zone de Moundou se chiffre à 20.800 tonnes de coton graine, soit 50%, le classant ainsi au premier rang devant Kélo et Doba.

Pour la campagne agricole 2020-2021, le département du centre prévoit d'emblaver 125.000 hectares de coton contre 100.000 au cours de la campagne en cours, soit une augmentation de 25%.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)