Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : un financement de la Banque mondiale pour renforcer le secteur de la santé


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 9 Novembre 2019 modifié le 9 Novembre 2019 - 07:34



Tchad : un financement de la Banque mondiale pour renforcer le secteur de la santé. © MSP
Tchad : un financement de la Banque mondiale pour renforcer le secteur de la santé. © MSP
Le ministre de l'Economie et de la Planification du développement, Issa Doubragne et le représentant de la Banque mondiale, François Nankobogo, ont signé vendredi à N'Djamena, une convention de financement qui vise à renforcer le secteur de la santé. L'évènement a eu lieu en présence ministre de la Santé publique, du ministre de l'Elevage et des Productions animales et du ministre de l'Environnement , de l'Eau et de la Pêche.

Le financement vise a appuyer la phase 4 du projet régional d'amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique centrale (REDISSE). Il est d'un montant de 17 milliards de Francs CFA.

Cet accord vient s'ajouter à la longue liste des conventions déjà conclues avec l'association internationale de développement (IDA), indique le ministère de la Santé publique.

Le représentant résident de la Banque mondiale, François Nankobogo, a expliqué que ce programme multisectoriel a pour objectif de renforcer les capacités nationales et régionales de gestion des menaces à l'interface entre les Hommes, les animaux et les écosystèmes, à l'origine de la plupart des agents pathogènes connus, de nouveaux susceptibles de provoquer des épidémies.

Il s'inscrit dans la stratégie de promotion d'action collective face aux risques de fragilité qui préoccupent par la Banque mondiale. Le projet REDSSE IV va appuyer les pays bénéficiaires pour affronter et prévenir certaines des maladies les plus graves et sauver des vies.

François Nankobogo s'est réjouit de l'extension du projet REDSSE au Tchad, au moment où le pays fait face à nombre de défis relatifs a la prise en charge de certaines épidémies qui sont devenues récurrentes.

L'objectif de ce projet est de renforcer les capacités intersectorielles nationales et régionales en matière de surveillance collaborative des maladies et préparation aux épidémies dans les pays concernés. Il vise également, en cas de crise ou d'urgence admissible, à fournir une réponse immédiate et efficace à la crise ou à la situation d'urgence admissible.

Tchad : un financement de la Banque mondiale pour renforcer le secteur de la santé. © MSP
Tchad : un financement de la Banque mondiale pour renforcer le secteur de la santé. © MSP



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)