Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : un impressionnant arsenal de guerre présenté au ministre de la défense


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 9 Novembre 2019 modifié le 9 Novembre 2019 - 17:38



La commission mixte de désarmement de la province de Sila a présenté samedi à Goz Beida, un arsenal de guerre composé de 1453 armes de tous les calibres, a constaté Alwihda Info. Cette saisie est issue des dernières opérations réalisées par l'armée. Le gouverneur de la province de Sila, Kedallah Younous Hamidi a toutefois indiqué qu'il s'agit "d'une goutte d'eau dans un océan", faisant allusion à la quantité d'armes qui circulent illégalement dans la zone.

La présentation d'armes a eu lieu en présence du ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, de la sécurité, des anciens combattants et victimes de guerre, Mahamat Abali Salah, du ministre de l'Administration du territoire et des Collectivités territoriales décentralisées, Mahamat Ismael Chaïbo, du gouverneur de la province de Sila, Kedellah Younous Hamidi, du chef d'état-major général des armées 2ème adjoint, général Toufa Abdoulaye Issa, de nombreux responsables administratifs et officiers militaires.

Le gouverneur de Sila a remercié les forces de défense et de sécurité pour les efforts consentis dans le cadre de la mission de désarmement. Il a demandé à continuer dans cette lancée pour pérenniser la paix au Sila.

"Permettez moi d'insister sur un facteur extrêmement important, le bilan que vous avez vu vous mêmes qui complète le bilan d'Abéché, est certes appréciable et très encourageant car une partie importante des armes ont été récupérées mais ne nous trompons pas. Eu égard à la gravité de la situation du Sila qui est une très grande poudrière et tenant compte du fait que plus de la moitié de la province n'a pas encore été désarmée, nous pensons que les armes saisies sont seulement une goutte, une petite goutte d'eau extraite d'un grand océan", a indiqué le gouverneur de la province de Sila, Kedallah Younous Hamidi.

Le ministre en charge de la défense et de la sécurité, Mahamat Abali Salah, a justifié la venue de sa délégation par la satisfaction du travail accompli, "en tant que responsables directs de l'état d'urgence". Il a expliqué que l'état d'urgence a beaucoup d'aspects et que le désarmement en est l'un d'eux.

"La quantité d'armes qu'on a trouvé au Sila et au Ouaddaï est quelque chose de très dangereux. Normalement, même sans état d'urgence, quelque chose comme ça, on ne laisse pas entrer sur notre territoire. Nous vous remercions énormément et nous vous transmettons les remerciements du président de la République et de tout le Gouvernement parce que votre travail avance bien et nous sommes derrière vous", a affirmé le général Mahamat Abali Salah.

Le ministre a conforté les propos du chef d'état-major général des armées 2ème adjoint, général Toufa Abdoulaye Issa, et a assuré que tout soldat qui effectue bien son travail sera forcément remercié conformément aux textes ou règlements en vigueur, que ce soit par un avancement ou autre. "Je suis d'accord avec le CEMGA (...) Nous sommes conscients et vous méritez cela", a indiqué Mahamat Abali Salah, en s'adressant aux officiers de l'armée en charge des opérations et aux militaires présents.

"Nous sommes vos avocats. Si vous n'aviez pas travaillé, nous n'aurions pas dit ça. Ce que vous avez fait, tout le Tchad a vu. Continuez, ne soyez pas distraits", a ajouté le ministre.

La délégation a ensuite quitté Goz Beida pour une visite d'inspection à Tissi, à plus de 200 km.



















Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)