Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : un plaidoyer pour la cohésion sociale dans le sous-préfecture de Linia


Alwihda Info | Par - 6 Mars 2022


Une délégation de la plateforme des 212 associations pour le soutien au Conseil militaire de transition (CMT) s'est rendue ce 6 mars dans le sous-préfecture de Linia, canton Afass, pour la sensibilisation autour de la paix et de la cohésion sociale, ainsi que la célébration de la Semaine nationale de la femme (SENAFET). À cette occasion, des pagnes de la SENAFET ont été distribués aux femmes de la localité.


Le chef de canton Alfass, Haroun Abba Ali, a salué l'initiative qui démontre qu'ils ne sont pas oubliés. Pour le coordonnateur de la plateforme, Mahamat Nour Haggar, la réconciliation, la tolérance et la paix sont des biens précieux. Il estime que la paix a été maintenue par le CMT et chacun a le devoir de contribuer à sa consolidation.

"La paix est une volonté, un comportement humain qui renferme une tension existentielle, un passé douloureux, un présent parfois pénible", souligne Mahamat Nour Haggar. À ses yeux, il faut soutenir l'armée qui continue à se battre pour maintenir la paix et la stabilité au Tchad.

"Nous allons ensemble réussir le souhait de tout le monde : la justice, la paix, la stabilité, la cohabitation pacifique et le mieux vivre ensemble dans un climat de tolérance, de respect mutuel et de pardon", affirme Mahamat Nour Haggar.

Le coordonnateur adjoint de la plateforme, Moussa Alkhali Moussa, appelle chaque citoyen à contribuer à la paix, la cohabitation pacifique et l'unité. Il met en garde contre l'instrumentalisation de certains hommes politiques aux idées et idéologies diaboliques visant à plonger le pays dans un désarroi. Moussa Alkhali Moussa rappelle que tous les pays limitrophes du Tchad sont instables.
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)