Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "une performance satisfaisante reflétant l'engagement ferme des autorités" (FMI)


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Décembre 2019 modifié le 15 Décembre 2019 - 12:46



Le conseil exécutif du FMI. © IMF
Le conseil exécutif du FMI. © IMF
Le 13 décembre 2019, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la cinquième revue du programme économique du Tchad, soutenue par un accord de facilité de crédit élargie (FEC). L'achèvement de l'examen permet le décaissement de 28,04 millions de DTS (environ 38,8 millions de dollars EU), ce qui porte le total des décaissements au titre de l'accord à 196,28 millions de DTS (environ 271,7 millions de dollars EU).

La performance du Tchad au titre de l'accord de FEC a été globalement satisfaisante car le programme est soutenu par des efforts à l'échelle de la CEMAC pour maintenir une orientation appropriée de la politique monétaire, selon le FMI.

À l'issue de la discussion au Conseil d'administration, Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint du FMI et président par intérim, a déclaré que "la performance du Tchad dans le cadre du programme appuyé par la FEC du Fonds a été globalement satisfaisante, reflétant l'engagement ferme des autorités malgré un environnement difficile, notamment des problèmes de sécurité et une situation sociale tendue."

Selon lui, "des progrès satisfaisants ont été accomplis dans le programme de réformes structurelles, malgré certains retards. À l'avenir, il est essentiel que les autorités continuent de mener une politique budgétaire prudente, en particulier dans la perspective des prochaines élections, de créer un espace budgétaire suffisant pour une augmentation des dépenses sociales et de développement et de rembourser la dette intérieure et les arriérés."

Les efforts d'assainissement budgétaire devraient mettre l'accent sur le renforcement de la mobilisation des recettes intérieures, notamment en réduisant les exonérations et en améliorant la perception de la TVA, en contrôlant la masse salariale et en renforçant la gestion des finances publiques. Les efforts visant à contenir les vulnérabilités de la dette publique devraient être soutenus en réduisant la dette intérieure et en respectant strictement la limite zéro des emprunts non concessionnels, recommande le FMI.

"Améliorer la gouvernance pour stimuler la reprise économique"

Mitsuhiro Furusawa préconise d'accélérer la mise en œuvre des réformes structurelles pour améliorer le climat des affaires et d'améliorer la gouvernance pour stimuler la reprise économique. En outre, l'élaboration et la mise en œuvre d'une stratégie d'apurement des arriérés intérieurs et la résolution des vulnérabilités des banques publiques sont également essentielles.

Le programme du Tchad est soutenu par la mise en œuvre de politiques et de réformes de soutien par les institutions régionales dans les domaines de la réglementation des changes et du cadre de politique monétaire. Le soutien à une augmentation des avoirs extérieurs nets régionaux est essentiel au succès du programme.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)