Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : vers un arrêt de production de certaines boissons suite à la crise


Alwihda Info | Par Golmen Ali - 21 Janvier 2020 modifié le 21 Janvier 2020 - 15:43



Les Brasseries du Tchad à Moundou. © Golmen Ali/Alwihda Info
Les Brasseries du Tchad à Moundou. © Golmen Ali/Alwihda Info
Le directeur de la zone Sud des Brasseries du Tchad (BDT), Kaguer Nargaye, a indiqué lundi, lors d'une rencontre à Moundou avec les représentants des détenteurs de bars, les grossistes et les consommateurs, que l'entreprise ne vend plus suite à leur boycott.

Depuis la hausse des prix annoncée par les BDT le 2 janvier 2020, les grossistes et détaillants sont en grève.

« Nous continuions à produire depuis trois semaines et celle-ci est la dernière semaine. Nous allons arrêter de produire », a-t-il expliqué.

La suspension de la production pourrait entrainer plusieurs conséquences, notamment la compression d'une partie du personnel. "La crise va traverser toute la ville", a-t-il souligné.

« L’Etat perdra ce qu’on lui paie en terme de taxes. Sur l’ensemble du territoire, c’est environs 2 milliards de francs CFA par mois », a affirmé le directeur de la zone Sud des BDT qui déplore les conséquences qui en découleront.

Kaguer Nargaye a émis le souhait que l’Etat revienne sur sa décision afin que les BDT revoient les prix à la baisse, "sinon la situation est très grave", a-t-il-dit.

En gardant ces prix, les BDT risquent de perdre 50% de volumes enregistrés.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)