Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : vers une réglementation régionale sur le pastoralisme


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Avril 2019 modifié le 16 Avril 2019 - 09:12



Des moutons en vente dans un marché à bétail au Tchad. © AlWihda Info
Des moutons en vente dans un marché à bétail au Tchad. © AlWihda Info
Un atelier régional sur le pastoralisme et la transhumance en Afrique centrale s'est tenu du 9 au 11 avril 2019 à N'Djamena, en présence des experts des différents pays de la CEEAC. Les participants se sont penchés sur les enjeux du pastoralisme, notamment l'intégration régionale et genre, la sécurité, la stabilité, la cohabitation pacifique, l'environnement et les droits de l'Homme.

L'objectif des discussions est d'aboutir à la mise en place d'une réglementation régionale sur le pastoralisme et la transhumance. La CEEAC doit "conformer ses textes sur le pastoralisme aux standards internationaux", a souligné Nadita Ngarodji, représentant du bureau des Nations Unies au Tchad.

"L'augmentation de la taille de cheptel, et celle de superficie agricole, l'accroissement rapide de la population avec comme corollaire une compétition accrue sur les ressources naturelles constitue des facteurs occasionnants des conflits parfois meurtriers entre usagers des ressources naturelles à l'échelle nationale et. transfrontalière", a déclaré Gayang Souare, ministre de l'Elevage et des Productions animales.

D'après lui, "la tenue de ces assises marque la volonté manifeste de la CEEAC et de l'UNOCA d'apporter des réponses concrètes pouvant réduire ou éradiquer certaines contraintes telles que l'insécurité, le faible investissement et la mauvaise gouvernance des ressources naturelles".

Les expertises vont contribuer à la rédaction du texte réglementaire communautaire sur le pastoralisme et la transhumance.