Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : l’AFD et le pays se félicitent du dynamisme de leur partenariat


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Septembre 2021

La première revue du portefeuille des projets financés par l’Agence française de développement (AFD) au Togo s’est tenue le mardi 14 septembre 2021, par visioconférence.


Togo : l’AFD et le pays se félicitent du dynamisme de leur partenariat
La rencontre a été présidée par la ministre, secrétaire général de la présidence de la République, Ablamba Sandra Johnson, en présence du directeur pays de l’AFD, François Jacquier-Pelissier. Les deux parties ont fait le point de l’avancement de la mise en œuvre des projets financés et évalué les résultats obtenus. Le montant global du financement de l’AFD en cours au Togo est de 130 milliards de FCFA dont 49 milliards en subvention. Le portefeuille comporte dix projets répartis dans les secteurs de l’agriculture, l’éducation, la formation professionnelle, l’énergie, l’eau et l’assainissement.

A travers cette évaluation, les parties prenantes ont mis en évidence le regain du dynamisme de l’économie togolaise, avec un défi de mobilisation du financement international, qui appelle un suivi efficace des conventions des financements et des marchés publics pour une meilleure consommation des ressources. Les parties togolaise et française ont exprimé leur satisfaction, au regard de ces résultats positifs enregistrés et se sont félicitées du dynamisme du partenariat. Elles ont procédé à cet effet à l’identification et à l’analyse des défis à relever pour une exécution optimale desdits projets. Les deux parties ont, en outre, convenu de la mise en place d’un mécanisme de suivi et de pilotage du portefeuille de l’AFD et se sont également engagées à organiser des revues périodiques, pour plus d’efficacité et d’efficience dans l’exécution des projets.

La ministre Ablamba Sandra Johnson a salué la tenue de cette première revue, au moment où le gouvernement met en œuvre la feuille de route 2020-2025, avec une nouvelle dynamique de programmation, de mise en œuvre et de suivi et évaluation des investissements publics, pour une croissance économique inclusive, durable et génératrice des emplois. Elle a exprimé la gratitude du gouvernement togolais à l’institution financière publique de la France, pour son accompagnement dans la mise en œuvre des projets prioritaires à fort impact sur le bien-être de la population.

Par ailleurs, la ministre a invité tous les acteurs impliqués à jouer leur partition en vue de réaliser une performance optimale dans l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des projets du portefeuille de l’AFD. Il faut rappeler que l’Agence française de développement appuie le Togo depuis les années 1960 dans sa politique de développement socioéconomique. Ses interventions dans le pays connaissent une évolution remarquable, en ce qui concerne la taille et le volume des projets financés. Le champ d’action de ce partenariat s’est également élargi à partir de 2010 au secteur privé avec des subventions et des garanties aux PME-PMI togolaises en vue de leur faciliter l’accès au financement.