Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le Président a inauguré le marché préfectoral d’Elavagnon construit grâce au PUDC


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Juin 2019 modifié le 19 Juin 2019 - 19:11


© DR/RT
© DR/RT
Lomé - Les femmes commerçantes d’Elavagnon, chef-lieu de la préfecture de l’Est-Mono (253 km au nord-est de Lomé) étaient en liesse ce mardi 18 juin 2019. Le gouvernement vient de mettre à leur disposition un marché moderne fruit du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC).

Le joyau a été inauguré ce jour par le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé au cours d’une cérémonie à laquelle ont pris part le Premier ministre, Komi Selom Klassou, des membres du gouvernement et Aliou DIA, Représentant résident du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) au Togo.

Le marché est doté de huit grands hangars de type préfectoral, d’un bloc administratif, d'un bloc de 10 boutiques, d’une boucherie, de deux abris pour bétail, d’un abri pour volaille, de deux blocs de latrines, de quatre magasins de stockage d'une capacité de 300 m3 chacun pouvant contenir jusqu'à 24 tonnes de marchandises, d’un forage photovoltaïque avec superstructure, d’un dépotoir intermédiaire et d’une clôture façade. Le sol du marché est entièrement dallé avec des allées de circulation.

Les travaux ont été confiés à l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB). L’effort financier consenti par le gouvernement en faveur de la construction de ce centre commercial s’élève à 450 millions de FCFA.

La réalisation de cette infrastructure, a fait savoir Mazalo Katanga, Directrice générale de l’ANADEB, va contribuer à l’amélioration du cadre de travail des commerçants. « Ce marché pallie le problème d’exiguïté et d’occupation anarchique des espaces dans le marché et dans ses alentours. Il offre une plus grande sécurité aux marchandises et aux commerçants les protégeant contre les intempéries et vols. Il constitue également un levier pour l’accroissement des activités commerciales de la population marchande de toute la préfecture de l’Est-Mono et ses environs », a-t-elle laissé entendre.

La réalisation de l’édifice traduit selon la ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse, Victoire Tomégah-Dogbé, la concrétisation de la politique sociale du Chef de l’État. « Il est l’un des programmes du gouvernement qui contribueront à créer au sein des populations, les conditions favorables à la consolidation du développement social et au renforcement des mécanismes d’inclusion, tel qu’exprimé dans le Plan National de Développement (PND) à son axe 3, et ce en lien avec la politique du gouvernement pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) en vue de la réduction des inégalités », a-t-elle indiqué.

Ces infrastructures vont avoir un impact sur le renforcement des fondamentaux sociaux, bases cardinales de la création de richesses pour une croissance économique durable, a souligné de son côté, le Représentant résident du PNUD au Togo.

Lancé par le Président de la République le 30 juin 2016, le PUDC est une initiative de l’État togolais avec l’appui du gouvernement Japonais. C'est un programme dont l'objectif est d’améliorer de façon significative, les conditions de vie des populations dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux et économiques de base.

Il est exécuté par le PNUD et à ce jour plus de 2 milliards de FCFA ont été injecté dans le programme pour doter le pays des ouvrages sociaux collectifs.