Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le projet de création des Eco-villages s’étend à dix nouvelles localités


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Août 2021

L’objectif est de promouvoir un modèle de développement durable à la base, axé sur la lutte contre le changement climatique, la préservation de la biodiversité et l’électrification par des sources d’énergies renouvelables.


Au Togo, dix nouvelles localités ont été sélectionnées pour participer à la phase d’expérimentation du projet de création des Eco-villages. Dans cette perspective, un atelier a réuni le mardi 17 août 2021 à Lomé, des cadres du ministère de l’Environnement et des Ressources forestières, ainsi que des experts du PNUD, organisation qui appuie le projet. Les travaux effectués devraient en effet permettre de valider un plan stratégique pour la transformation des localités telles que Danyi, Folivi Joe, Bolou Ketemé, Sadjibou et Posa en Eco-villages, sur le modèle réalisé dans les localités, de Donomadé dans le Yoto, et d’Andokpomey dans l’Avé.

En effet, pour l’équipe pilote du projet, les résultats obtenus dans ces deux localités, sont positifs et satisfaisants. Cinq autres villages, à savoir Zanvé, Kotchomé, Doufouli, Amondé et Nassiété, ont également bénéficié de la première phase d’expérimentation, nous informe-t-on. « Les sept Eco-villages, qui sont actifs aujourd’hui, polarisent chacun, au moins une dizaine de villages satellites qui bénéficient des investissements faits dans les Eco-villages centres.

Aujourd’hui, soixante-dix villages du Togo bénéficient du projet Eco-villages », a indiqué Koffi Agbossoumonde, coordonnateur du projet. Grâce aux outils de développement, il est prévu pour chacun des 10 sites, la promotion des sources d’énergies propres et accessibles. 500 hectares de forêts villageoises et individuelles destinés à la préservation de l’environnement au plan local et global sont attendus. Les promoteurs envisagent aussi la promotion des moyens d’existence durable pour l’amélioration des revenus.

Lancé en 2014, le projet vise à promouvoir un modèle de développement durable à la base, axé sur la lutte contre le changement climatique, la préservation de la biodiversité et l’électrification par des sources d’énergies renouvelables, à travers la transformation à terme de 500 localités en Eco-villages. Le projet Eco-villages, s’inscrit dans le cycle programmatique 2019-2023 du PNUD, traduisant les priorités du plan stratégique 2025 de la feuille de route gouvernementale. Cette initiative a déjà favorisé l’accès à une source d’eau potable et d’énergie non polluante, d’au moins 10 000 personnes en milieu rural.