Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : vers le renforcement de la sécurité et de la sûreté dans la zone portuaire de Lomé


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Novembre 2021

L’objectif poursuivi est d’amener les différents acteurs à disposer de mesures préventives mais aussi de dispositifs de riposte en cas de survenance d’un incident.


Togo : vers le renforcement de la sécurité et de la sûreté dans la zone portuaire de Lomé
Le ministère de l’Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière, en collaboration avec Haut-conseil pour la mer, a organisé le 18 novembre 2021, à Lomé, une campagne de sensibilisation sur la sécurité et la sûreté dans la zone portuaire à l’endroit des groupes cibles exerçant au Port de Lomé. La rencontre a été présidée par le ministre de tutelle, Edem Kokou Tengue.

L’objectif poursuivi est d’amener les différents acteurs à disposer de mesures préventives mais aussi de dispositifs de riposte en cas de survenance d’un incident à l’instar des récents évènements et incidents portuaires de 2021, notamment l’incendie du site de la centrale électrique de Kékéli Efficient Power, celui de la société ivoirienne de parfumerie SIVOP-Togo ; l’incendie au Plot coton Saga du Port Autonome de Lomé ainsi que l’explosion du port de Beyrouth en août 2020 qui reste malheureusement gravée dans les mémoires de l’humanité entière.

Les participants ont suivi des présentations sur des installations portuaires ; la procédure de gestion des évènements et incidents de sûreté dans les installations portuaires ainsi que des fiches réflexes ; et le dispositif d’intervention d’urgence, de la collecte et de la transmission des évènements et incidents de sûreté ainsi que des fiches de reporting des incidents. Une communication soulignant l’importance et le caractère sensible du domaine portuaire et du littoral a été également faite.

Le ministre de l’Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière, Edem Kokou Tengue a souligné à l’entame des travaux que, dans le cas particulier du Togo, cette campagne de sensibilisation est plus que nécessaire parce que le Port Autonome de Lomé (PAL) et les autres installations portuaires constituent le moteur de l’économie nationale. « Le non-respect des mesures de sécurité et de sûreté est non seulement susceptible de mettre en danger les personnes et les biens, mais aussi d’avoir un impact négatif sur l’image des installations portuaires togolaises en particulier et sur celle du pays en général », a-t-il ajouté.

Les récents incidents ont donc montré la vulnérabilité du site, véritable poumon économique du Togo. Pour prévenir d’autres incidents qui pourront arriver, les participants ont dans leurs recommandations aux autorités évoqués la possibilité de renforcer les contrôles d’accès au port, à la zone de stockage des conteneurs, et à celle accueillant des entreprises ou des structures vitales comme les centrales électriques.