Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : vers une augmentation de 10% du nombre de femmes dans l’armée


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Juillet 2021


Togo : vers une augmentation de 10% du nombre de femmes dans l’armée
Les Forces armées togolaises (FAT) viennent de bénéficier du Fonds de l’Initiative Elsie (Elsie Fund). Ce fonds d'affectation spéciale des Nations unies est destiné à accroître la participation significative des femmes en uniforme dans les opérations de paix. Les FAT en sont le 7ème pays bénéficiaire du Fonds de l’Initiative Elsie qui vise à soutenir leur projet d’augmentation du nombre de femmes dans leurs rangs de 6% à 10%, et leur participation aux missions onusiennes de 6,91 % à 14,62% à l’horizon 2023.

« Augmenter la présence des femmes au sein des contingents militaires togolais dans les opérations de maintien de la paix, et à tous les niveaux de responsabilité, est un moyen de renforcer l’efficacité des troupes déployées », a expliqué Essossimna Marguerite Gnakade, devenue en octobre dernier la toute première femme, ministre des Armées du Togo, 25 ans après l’intégration des femmes dans les FAT. Également, poursuit le ministre, « le Fonds de l’Initiative Elsie permettra d’atteindre l’objectif ultime qui est de donner aux femmes togolaises en uniforme, à compétence égale, toute leur place aux côtés de leurs collègues masculins ».

« Le projet des FAT sera soutenu par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), partenaire d’exécution par excellence, qui fournira son assistance technique, ses conseils et son expertise pour accompagner la bonne mise en œuvre et la durabilité du projet », a indiqué le représentant résident du PNUD au Togo, Aliou Mamadou Dia, également co-président du Comité de pilotage du projet aux côtés de la ministre des Forces armées.
En phase avec la feuille de route 2020-2025 du gouvernement, ce projet représente une étape importante pour l’atteinte de l’égalité des genres. Avec près de 1500 hommes déployés dans le monde, le Togo est l’un des principaux contributeurs de casques bleus de l’ONU. Le pays est d’ailleurs régulièrement distingué par les Nations unies, pour son professionnalisme. La nouvelle a été saluée par le Premier ministre, Victoire Tomegah-Dogbe.