Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

​Affrontements à l'ouest du Darfour : 11.000 déplacés vers le Tchad


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 28 Janvier 2020 modifié le 28 Janvier 2020 - 22:04


Tchad : des civils affluent à l'Est après les violences à El Geineina, au Soudan. © DR
Tchad : des civils affluent à l'Est après les violences à El Geineina, au Soudan. © DR
Les affrontements tribaux au Darfour occidental au Soudan ont contraint plus de 11 000 personnes à fuir vers le Tchad voisin au cours du mois dernier, a annoncé mardi l'agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Des affrontements ont éclaté entre communautés fin décembre dans la ville d'El Geneina, dans l'ouest du Darfour, à environ 20 km de la frontière avec le Tchad. Au moins 36 personnes ont été tuées, dont des femmes et des enfants, et une soixantaine d'autres ont été blessées.

Babar Baloch, porte-parole du Bureau des droits de l'homme des Nations Unies, a déclaré que 4 000 des 11 000 personnes avaient fui au cours de la semaine dernière seulement.

Il est probable que les affrontements aient provoqué le déplacement d'environ 46 000 personnes à l'intérieur du Soudan.

Le HCR a précisé que les réfugiés qui avaient traversé la frontière étaient dispersés dans plusieurs villages au Tchad, qui abrite déjà environ 128.000 réfugiés soudanais.

"Les conditions sont désastreuses. La plupart d'entre eux restent dans des abris ouverts ou temporaires, avec peu de protection contre les intempéries. Il y a un besoin urgent de nourriture et d'eau, tandis que les conditions de santé sont une préoccupation", a ajouté Baloch.

Les affrontements au Darfour occidental ont mis à mal les efforts du Gouvernement de transition du Soudan pour mettre fin à des rébellions qui durent depuis des décennies dans des régions comme le Darfour.